Les VanMoof Electrified S3 et X3 sont les deux nouveaux vélos de la célèbre marque hollandaise qui a fait rimer transport électrique avec élégance. Pour cette génération, VanMoof a mis les bouchées doubles : les défauts des précédents vélos sont corrigés et le prix neuf baisse... de 1 500 €.

Sur le marché du vélo électrique urbain, VanMoof a pris de l’avance. En 2020, on ne peut pas faire quelques scrolls sur Facebook sans tomber sur la pub d’un vélo connecté de startup, probablement dropshippé depuis une usine chinoise, promettant une révolution dans le fait d’attacher un smartphone ou des fonctions numériques à un outil de déplacement.

VanMoof a inauguré ce secteur et le survole avec une expérience et des vélos qui ont déjà fait leur preuve : l’entreprise hollandaise n’a pas besoin de convaincre de son sérieux quand il s’agit de faire des cycles élégants, agréables à conduire et augmentés. Les Electrified S3 et X3, dévoilés lundi 21 avril, ont corrigé l’un des principaux défauts de VanMoof : le prix, qui passe de 3 500 € pour les X2 et S2 à 1 998 € pour les X3 et S3.

X3 et S3 : les caractéristiques

Dans une présentation faite sur YouTube, VanMoof a dévoilé les détails de ses X3 et S3. Certes, le design change peu par rapport à la génération précédente, mais c’est toute l’idée derrière cette nouvelle gamme : VanMoof a raffiné sa méthode d’industrialisation et, en conservant certains composants, peut tout à fait tirer le prix vers le bas.

Mais cela ne signifie pas que les S3 et X3 sont dénués de nouveauté. On trouve par exemple enfin des freins hydrauliques, qui manquaient cruellement aux précédentes générations. La puissance de freinage fera du bien sur un vélo électrique de ce genre. De même, VanMoof a remanié son moteur et son comportement pendant le pédalage, promettant jusqu’à « 4 fois la puissance d’un coup de pédale ». En conservant le moteur sur la roue et non sur le moyeu comme sur les modèles très haut de gamme, la marque hollandaise pallie toujours le manque de réactivité de ce type de moteur par un bouton Turbo Boost. Pressé, il permet de mettre le moteur à 100 % de sa puissance, idéal pour démarrer ou pour les côtes.

Le dérailleur a désormais quatre vitesses entièrement électroniques. Les vitesses ne se passent pas comme sur un vélo classique, mais les VanMoof adaptent désormais beaucoup mieux leur configuration aux pentes et aux montées. Auparavant, il n’y avait que deux vitesses automatiques sur les VanMoof et les démarrages en côte pouvaient être déconcertants, tout comme les passages à haute vitesse où les pédales étaient complètement lâches.

La batterie n’est toujours pas amovible, malheureusement, ce qui conditionne l’utilisation du vélo à un accès électrique dans votre immeuble, votre entreprise, ou votre local à vélo.

Côté sécurité, la selle est désormais moulée dans le cadre, ce qui fait qu’elle ne peut pas s’arracher. De même, VanMoof conserve son cadenas dans la roue, hyper pratique pour les arrêts courts. Le constructeur hollandais assure lui-même son assurance, avec ses options Peace of Mind, qui changent en 2020 :

  • Peace of Mind Vol : 290 € / 3 ans, garantie vol, avec une équipe qui ira chercher votre vélo géolocalisé
  • Peace of Mind Maintenance : des maintenances ponctuelles sur le vélo pendant 3 ans tous les 1 000 / 2 500 / 7 500km +. 290€ / 3 ans
  • Peace of Mind Combo : service qui cumule le vol et la maintenance pour 490 €.

Un prix en baisse

Mais comme nous l’indiquions, on retiendra surtout de cette présentation le nouveau prix de la gamme VanMoof. Il agacera peut-être les propriétaires de S2 et X2 qui auront bien du mal à en tirer une somme correcte en revente d’occasion, mais il place VanMoof exactement dans le secteur tarifaire qui est le sien.

Car depuis l’apparition des Electrified, d’autres entreprises se sont lancées sur le secteur du vélo urbain électrique élégant, avec plus ou moins de réussite, et ont tiré les prix sous la barre des 2 000 €. À 3 500 €, les VanMoof voulaient jouer dans la cour de vélos électriques produits par les plus grandes marques du secteur, avec des raffinements difficiles à égaler et aucune concession sur les finitions, la mécanique et le moteur dans le pédalier plutôt que dans le moyeux avant, gage de dynamisme dans la conduite.

À 2 000 €, VanMoof change complètement la donne, car ses vélos qui étaient déjà parmi les meilleurs des urbains deviennent des objets bien plus accessibles — d’autant qu’il est possible de se faire rembourser jusqu’à 500 € en aides de l’état, des régions et des mairies.

Le moteur semble toujours dans le moyeux avant du vélo

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo