Ford a donné un premier indicateur commercial positif sur son Mach-E, le SUV 100 % électrique inspiré de la Mustang. Ainsi, l'édition de lancement est déjà en rupture aux États-Unis.

Vous avez l’édition de lancement du Ford Mustang Mach-E dans le viseur ? On vous conseille de la réserver très vite. En France, il est toujours possible de la précommander. Mais, par exemple, aux États-Unis, le SUV 100 % électrique est victime de son succès. Le 27 novembre, dans les colonnes de Cnet, le constructeur a confirmé que la First Edition est en rupture de stock en outre-Atlantique.

Ford refuse de donner un volume exact de ventes pour ces First Edition, les premières qui sortiront des usines et, par extension, à être livrées (à partir de fin 2020). «  Nous prévoyons de limiter les volumes à 50 000 unités dans le monde, la première année, en raison des stocks de batterie », confiait Ford quelques jours auparavant. On peut en déduire qu’il n’y aura pas beaucoup de First Edition sur les routes.

Configuration Ford Mach-E // Source : Ford

Ford Mach-E ou le succès mystérieux

Proposé à 69 500 euros, le Mach-E First Edition a tout pour plaire avec sa multitude d’options (toit panoramique, hayon mains libres, système audio avec 10 hauts-parleurs, aides à la conduite évoluées). Il intègre une batterie promettant 540 kilomètres en une seule charge (cycle WLTP) et peut avaler le 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes (puissance équivalente à 337 chevaux). Sur la page de réservation, il est clairement indiqué que la disponibilité est limitée.

« Nous ne fournirons aucun chiffre et encourageons les intéressés à passer une commande pour un autre modèle en raison des faibles stocks prévus la première année », ajoute Ford. Si on peut penser que l’engouement autour du Mach-E est réel, le succès est, pour l’heure, à relativiser : 50 000 exemplaires constituent un volume assez faible pour Ford, qui se lance seulement dans l’aventure 100 % électrique. À titre de comparaison, Tesla devrait atteindre les 350 000 livraisons en 2019. 

Partager sur les réseaux sociaux