Tacita dévoile une deuxième moto électrique sur le segment du look « cruiser ». Particularité du constructeur italien : il tient à garder une boîte de vitesse manuelle sur ses motos électriques.

Tacita est bien décidé à s’imposer comme le constructeur des moto électriques « cruiser » le plus avancé sur le marché. Un mois après avoir dévoilé la T-Cruise Urban fin septembre, l’entreprise basée à Turin a mis en ligne des informations sur son nouveau deux-roues très stylé, le cruiser T-Cruise « Turismo ». Sa commercialisation est prévue pour 2020.

Tacita assume clairement l’inspiration Harley — d’ailleurs, même la moto électrique de Harley-Davidson, la LiveWire, ne ressemble pas autant à une Harley — avec l’assise basse et le guidon très haut de sa Turismo. « Elle a été designée pour décupler le plaisir de voyager, seul ou accompagné. C’est une machine magnifique et relaxante, mais aussi rapide, si vous voulez vous amuser un peu », décrit le site officiel de l’entreprise qui cite Pierpaolo Rigo, le cofondateur de Tacita.

La Tacita T-Cruise Turismo // Source : Tacita

Pourquoi une boîte de vitesse manuelle sur une moto électrique ?

La T-Cruise Turismo a plusieurs particularités. La première est sa boîte manuelle à 5 vitesses, que Tacita aime mettre en avant. «  Cette fonctionnalité unique réduit à la fois la surchauffe et la consommation en électricité du moteur, ce qui améliore l’autonomie et le couple  », explique le site officiel. Il s’agit en effet d’une option rare sur le marché de la moto électrique. Sur la majorité des appareils, il n’y a pas de boîte de vitesse, car le fonctionnement du moteur est totalement différent par rapport à un thermique, et donc ne le requiert pas. Certaines ont parfois des modes de conduite pour varier dans l’accélération et la vitesse maximale, tandis que d’autres n’ont qu’un mode et se régulent elles-mêmes.

Évidemment, l’option est avant tout là pour plaire aux puristes : vu que l’accélération électrique se fait de manière linéaire, il n’y a pas techniquement beaucoup d’intérêt à privilégier un changement manuel — c’est même plus de travail pour le conducteur ou la conductrice.

Le fabricant italien avait déjà mentionné que sa T-Cruise Urban aurait également une boîte  manuelle, précisant toutefois qu’il était possible de ne pas l’utiliser et garder le fonctionnement « habituel » d’une moto électrique.

L’autonomie de la T-Cruise Turismo

Le point fort de la Turismo est sa grosse autonomie — si vous êtes prêts à mettre le prix. Elle a trois options de batterie (9 kWh, 18 kWh ou 27 kWh) et 4 options de puissance moteur en Europe, contre 2 outre Atlantique. Le maximum d’autonomie obtenu est de 322 km avec une seule charge, ce qui est énorme pour une moto électrique. Le cruiser n’a en revanche pas de batterie amovible : il faudra forcément le recharger sur une prise ou une borne.

Voici les différents prix.

Puissance 11kW 27kW 34kW 44kW
Batterie 9kWh 12 690€ 12 690€ x x
Batterie 18kWh 16 954€ 16 954€ 18 199€ 19 977€
Batterie 27kWh 23 263€ 23 263€ 24 508€ 26 286€

La Turismo sera présentée au salon EICMA de Milan où Numerama se rendra les 5 et  6 novembre prochains.

La Tacita T-Cruise Turismo // Source : Tacita

Partager sur les réseaux sociaux