Le lancement de la Model 3 en Europe se précise. Tesla commence à envoyer des invitations pour des essais.

Le lancement de la Model 3 en Europe est imminent : en voici une nouvelle preuve. Quelques jours après avoir reçu l’autorisation de faire rouler sa voiture sur nos routes, Tesla a commencé à inviter les futurs propriétaires à venir essayer la voiture. Depuis le 24 janvier, plusieurs captures du mail envoyé par le constructeur ont été publiées sur Twitter.

Les dates des sessions différeront en fonction des pays. Par exemple, les Suédois pourront s’installer derrière le volant d’une Model 3 dès le 25 janvier tandis que nos homologues suisses devront patienter jusqu’au 14 février.

Dès le 25 en France

En France, cette première approche avec la Model 3 sera possible dès le 25 janvier. Les heureux élus, détenteurs d’une précommande, devront se rendre à Paris Madeleine, Paris Bercy, Chambourcy, Parly 2, Velizy 2 ou Lyon pour découvrir la berline 100 % électrique qui vient se placer sous la Model S dans la gamme.

Pour Tesla, cette initiative est un formidable moyen de communiquer sur sa Model 3 : celles et ceux qui se rendront à l’un des événements ne manqueront pas de partager leur  expérience sur les réseaux sociaux et les forums spécialisés. Et le constructeur ne prend pas un immense risque puisque la presse américaine s’est montrée dithyrambique au sujet de la voiture chargée de tirer Tesla vers la rentabilité.

Normalement, un convoi maritime rempli de Model 3 est censé arrivé dans un port belge au début du mois de février. Une fois qu’il sera à destination, les premières livraisons européennes pourront être effectuées.

À lire sur Numerama : Essai de la Tesla Model 3  : l’Américain redéfinit (encore) la conduite de demain

 

 

Partager sur les réseaux sociaux