Pas toujours très tendre avec Tesla, Porsche a fini par reconnaître que le succès de la startup américaine était « stupéfiant ».

Porsche a parfois eu une communication très agressive à l’encontre de Tesla, qu’il va concurrencer, en frontal, avec sa Taycan. Mais l’illustre constructeur allemand a semble-t-il mis un peu d’eau dans son vin. Dans un entretien accordé au Los Angeles Times (via Electrek le 1er décembre 2018), Klaus Zellmer, patron de la branche américaine, a qualifié de « stupéfiant » le succès de Tesla.

D’une certaine manière, Porsche rend à César ce qui appartient à César, en l’occurence que la startup créée par Elon Musk a tout bonnement pavé la voie aux autres en mettant la barre très haut — avec de petits moyens. On se dit aussi que les récents commentaires du ministre de l’Économie allemand ont été entendus.

Porsche Taycan // Source : Porsche

« Stupéfiant »

« Si vous regardez ce que Tesla a fait, si vous regardez leur volume de ventes et leur niveau de prix, c’est clairement stupéfiant. Si vous pouvez faire ça avec une seule marque et un réseau commercial qui n’est pas composé de concessions mais d’une vraie organisation, alors c’est encore plus stupéfiant », explique l’intéressé. Le voilà bel et bien obligé de s’incliner alors que Tesla sort peu à peu la tête de l’eau, financièrement parlant, grâce aux performances de la Model 3 (et à la production enfin à la hauteur). 

Il y a-t-il une part de prudence dans les propos de ce ponte de Porsche ? Sans doute. Car, dans un an, la Taycan sera commercialisée et pourrait bien se muer en véritable challenger de la Model S (en attendant la déclinaison SUV pour se mesurer au Model X). Après tout, en mars dernier, Porsche affirmait encore que Tesla n’était pas « une référence » à suivre (même si les Taycan ont été testées face à des Model S… allez savoir).

À lire sur Numerama : Porsche Taycan  : comptez entre 75 000 et 90 000 euros pour le bolide électrique

Partager sur les réseaux sociaux