Voyager en train entre Paris et Toulouse lors du pont de l’Ascension est réservé aux personnes qui ont beaucoup anticipé et accepté de payer le prix fort. Très peu de TGV de la SNCF circulent sur cet axe, alors que la demande est importante. Pourquoi ?

L’heure est aux préparatifs de départ pour beaucoup de Français et Françaises. En ne posant qu’un seul jour de congé, le vendredi 10 mai 2024, il est possible de profiter d’un long pont de l’Ascension de 5 jours, du mercredi 8 au dimanche 12. Pour voyager à cette occasion, le train est plébiscité. Les ventes de billets de la SNCF pour ce pont ont commencé fin janvier, soit un peu plus de 3 mois avant l’échéance. Pour se rendre à Toulouse depuis Paris, il fallait s’y prendre dès l’ouverture.

Numerama a suivi semaine après semaine l’évolution de leur prix, confirmant qu’il vaut mieux anticiper pour s’assurer d’avoir une place à bord d’un TGV. Nous avons également vérifié l’intérêt d’opter ou non pour une carte Avantage afin de faire des économies. Nos données portent sur 20 trajets à travers la France en TGV (INOUI et OUIGO), soit 10 aller-retours, dont nous avons relevé les prix chaque semaine pendant 3 mois. Parmi ces itinéraires, l’aller-retour entre Paris et Toulouse en TGV INOUI se distingue par sa très faible disponibilité.

Le 8 mai, un seul train direct TGV INOUI entre Paris et Toulouse est proposé, à 7h04. Pour rentrer, le 12 mai, seuls 3 TGV INOUI permettent de faire le voyage entre Toulouse et Paris. Si nous options pour le train de 16h17, dès le jour de l’ouverture des ventes, la facture s’élevait à 258 € (129 € par trajet), au tarif standard. Les deux trains sont rapidement devenus complets dans les semaines qui ont suivi.

Le seul TGV INOUI proposé à la réservation le 8 mai (complet). // Source : Capture d'écran SNCF Connect le 7 mai 2024, annotation Numerama
Le seul TGV INOUI Paris – Toulouse proposé le 8 mai (ici complet). // Source : Capture d’écran SNCF Connect le 7 mai 2024, annotation Numerama

Comme le montre le graphique ci-dessous, ces trajets sont complets à partir du 28 février pour l’aller, et dès le 14 février pour le retour.

Trajet relou – 1 (2)

À noter qu’une réservation avec la carte Avantage permet d’économiser environ 30 % du prix du billet, soit un total de 178 € à payer à l’ouverture des ventes pour cet aller-retour.

Trajet relou – 1

Toulouse – Paris : une ligne TGV prisée, mais en travaux pile pour l’Ascension

Pourquoi est-il si compliqué de réserver un aller-retour entre Paris et Toulouse à cette période ? « Toulouse est une des destinations les plus prisées en TGV », nous répond SNCF Voyageurs. Or, cette ligne très demandée est affectée par des travaux menés par SNCF Réseau. Le mardi 7 mai, les premiers aménagements de la future LGV entre Toulouse, Bordeaux et Dax ont commencé. L’objectif de ces travaux est à terme d’augmenter le nombre de trains quotidiens.

Le site de SNCF Connect le précise lorsque nous faisons une recherche : « Du 08 mai en début d’après-midi au 12 mai 2024 en fin de matinée, les TGV Paris <> Toulouse ne circuleront pas entre Bordeaux et Toulouse. Des autocars de substitution seront mis en place entre Agen et Toulouse. »

Mention des travaux affectant la circulation des trains. // Source : Capture d'écran SNCF Connect le 7 mai 2024
Mention des travaux affectant la circulation des trains. // Source : Capture d’écran SNCF Connect le 7 mai 2024

Résultat, dénicher une place dans un train sur l’axe Paris – Toulouse lors du pont du 8 mai est quasiment impossible, à moins d’avoir sauté sur les places en vente dès l’ouverture (et d’avoir accepté de les payer cher). Comme le soulignent nos confrères de France 3 Occitanie, le trafic est ainsi fortement réduit. Même les quelques trains proposés avec une correspondance sont complets.

Le calendrier est donc plutôt mal choisi pour les voyageurs. La SNCF pouvait pourtant s’attendre à ce que ses clients se bousculent pour tenter de réserver un train pour ce long pont du 8 mai.

Les Paris-Toulouse ne sont pas mieux à Noël

Les trajets Paris-Toulouse font toutefois régulièrement l’objet de critiques. En temps « normal », le montant est élevé et le trajet long — une parcelle du trajet se faisait à vitesse réduite entre Bordeaux et Toulouse. Cependant en période de tension, ce sont également les trajets qui en pâtissent le plus.

Lors de notre enquête similaire, effectuée sur la période de Noël, nous observions une tendance similaire : les Paris-Toulouse étaient les plus rapidement complets, et parmi les voyages les plus chers en France.

« Les destinations les plus prisées sont comme traditionnellement : la Bretagne, la Région Rhône-Alpes, le Sud-Ouest, la Provence et l’Est de la France », nous expliquait-on à l’époque.

Les trajets relevés sur la période de Noël 2023
Les trajets relevés sur la période de Noël 2023

Cet article existe grâce à

Les abonnés Numerama+ offrent les ressources nécessaires à la production d’une information de qualité et permettent à Numerama de rester gratuit.

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l’I.A, contenus exclusifs et plus encore. Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.