Brompton, Decathlon E-Fold, Moma E-Bike et E-fat… les vélos pliants se multiplient sur nos routes, à mesure que la pratique se développe chez les urbains. Le vélo pliable est-il fait pour vous ? Quels sont les avantages et les inconvénients du vélorigami ? C’est ce qu’on va voir.

Compact, léger (tout est relatif), champion de l’intermodalité et des petits appartements, le vélo pliant a plus d’un argument pour conquérir le cœur des citadins et des expatriés (comprendre, celles et ceux qui habitent en banlieue proche des grandes villes). Mais est-ce que c’est vraiment bien ? Est-ce que le vélo pliable est un véritable banger ? Et si oui, comment le choisir ?

Pourquoi choisir un vélo pliant plutôt qu’un vélo classique pour se déplacer ?  

Encombrement limité

Compact, le vélo pliant s’avère ainsi moins encombrant à ranger dans un petit espace — d’où sa popularité dans les villes densément peuplées. On peut donc l’entreposer chez soi plus facilement. Le vélo pliable n’en reste pas moins stable. Certains modèles, une fois pliés, s’avèrent moins compacts que d’autres. À vérifier donc au moment de l’achat. 

Risque de vol réduit

Forcément, si vous pouvez ranger votre vélo pliant chez vous ou le monter au bureau, vous risquez moins de vous le faire voler dans la rue. Prévoyez une housse de rangement et un chiffon microfibre afin de l’essuyer en cas de pluie. Et d’éviter ainsi de mettre de l’eau et de la boue partout. 

Maniabilité

Grâce à ses petites roues (16/20 pouces principalement) et sa géométrie, le vélo pliant est un vélo très maniable qui se faufile aisément entre les voitures ou entre les autres vélos sur les pistes cyclables. 

En effet, plus les roues d’un vélo sont petites, plus elles sont maniables en raison de deux principaux facteurs : 

  1. leur faible moment d’inertie qui favorise une meilleure décélération et accélération,
  2. le pivotement qui permet de tourner et de manœuvrer plus rapidement et facilement le vélo.

Poids

En raison de son poids moyen compris entre 11 et 15 kg et de sa structure pliable, on le montera plus facilement dans une cage d’escalier étroite ou dans l’ascenseur. À titre d’exemple, le vélo pliant Fold 500 de Decathlon affiche un poids de 12,8 kg.

Forcément si vous choisissez un modèle électrique, ça sera plus lourd. L’E-Fold 500 de Decathlon toujours pèse 21,4 kg. Plus compliqué, donc, à monter dans les escaliers.

Intermodalité

Les infrastructures ne sont pas encore adaptées à accueillir des flottes de vélos. Comme on dit, beaucoup d’appelés mais peu d’élus. L’avantage du vélo pliable, c’est justement que vous n’êtes plus tributaire des espaces vélos. Sur son site, la SNCF indique que « votre vélo pliant, s’il est plié, peut voyager avec vous comme un bagage à main à condition de mesurer au maximum 130 x 90 cm une fois plié ». 

Et s’il pleut, vous pouvez le transporter plus facilement dans les transports en commun.

velo pliant brompton transport
Un Brompton qui prend les transports en commun.
Photo de Overade Company sur Unsplash

Ce qu’on aime moins chez les vélos pliants

Leur prix pas forcément riquiqui du tout

À pièces mécaniques et spécificités techniques équivalentes à un vélo classique, le vélo pliant s’en tire avec quelques euros en plus. Leur design nécessite souvent des matériaux de haute qualité, plus de travail d’ingénierie et des processus de fabrication plus complexes, ce qui entraîne un coût plus élevé de fabrication qui se fait ressentir sur le prix d’achat. 

Si vous voulez un modèle pliant durable (non électrique), pour un usage et un pliage fréquents, comptez au minimum 450/500 €. Avec ses 7 vitesses, le Fold 500 de Decathlon déjà évoqué fait très bien le job pour se déplacer en ville et affiche un prix « compact », et pour le coup plutôt mignon, de 449 €.

Il faudra compter quelques euros supplémentaires pour un modèle électrique. Pour un usage occasionnel, Decathlon propose son E-FOLD 100 à moins de 800 €. Le vélo pèse 19,9 kg et offre jusqu’à 35 km d’autonomie (attention, ce n’est pas une valeur absolue car l’autonomie va dépendre de la manière dont vous utilisez le vélo). Pour un usage plus régulier, misez plutôt sur le E-FOLD 500.

Rappelons que vous pouvez bénéficier d’aides de l’État ou de votre région pour l’achat d’un vélo pliant, électrique ou mécanique.

Leur niveau de confort 

En raison de leur conception compacte, les vélos pliants peuvent parfois s’avérer moins confortables, notamment sur des distances relativement longues. Leur petite taille et géométrie peuvent aussi limiter la gamme de réglages ergonomiques. C’est un vidéo idéal pour le dernier kilomètre et l’intermodalité, mais il n’excelle pas sur les longs trajets.

Leur maintenance parfois compliquée à réaliser soi-même

Les mécanismes de pliage rendent l’entretien ou le changement de pièces d’usure (remplacement par exemple des câbles de frein ou de transmission) plus complexe que sur un vélo classique. Ce n’est donc pas toujours facile d’entretenir un vélo pliant soi-même. Selon la marque et le modèle, les pièces de rechange ainsi que les frais de main-d’œuvre peuvent être plus coûteux que sur un vélo classique.

Le pliage

Leur mécanisme de pliage peut vite devenir complexe. On se souvient de la tente Quechua 2 secondes qu’on ne repliait pas en deux secondes justement… Même si on se fait la main, certains systèmes s’avèrent plus pratiques et mieux pensés que d’autres.

Si le vélo a vocation d’être plié et déplié plusieurs fois par jour, on vous recommande de partir sur un modèle plus résistant, prévu pour cette utilisation. 

Focus Brompton : l’institution haut de gamme du vélo pliant 

Outre-Manche, il n’y a pas que le thé et les mugs à l’effigie de la reine qui font religion. Il y a aussi le Brompton. 

C’est la marque historique de référence, l’incontournable du vélo pliant. Elle compte des milliers d’adeptes et fédère sa communauté autour d’événements assez fous comme les Championnats du Monde Brompton (le Brompton World Challenge). Après plusieurs années d’absence, l’événement fait son grand retour en juin 2024 pour le plaisir des passionnés. Par ailleurs, plusieurs cyclistes ont réalisé l’ascension du Mont Ventoux en Brompton en juillet 2023.

Et l’histoire, l’artisanat et le savoir-faire, ça se paye. Le prix minimum d’un Brompton est de 1 199 € (modèle A Line 24 – 3 vitesses, acier, 11,5 kg). La marque a aussi récemment sorti un modèle à 12 vitesses qui affiche un prix à faire défriser les moutons anglais. Mais Brompton reste une valeur sûre et un investissement sur le long terme quand on voit la longévité de leurs vélos.

Si Brompton s’en sort très bien avec ses vélos pliants classiques, avec les modèles électriques c’est une autre histoire (notre test). La marque n’a pas développé un vélo pliant électrique, elle a uniquement « intégré » une motorisation sans réaliser de réels ajustements… Le moteur est dans le moyeu de la roue avant et la batterie dans un sac à l’avant également. Le vélo est peu maniable, trop rapide pour ses freins, pataud, peu élégant… et hors de prix. À partir de 3 450 €, soit le prix d’un très bon VAE classique tout équipé, moteur haut de gamme, d’une marque connue, on ne peut pas décemment vous les conseiller.

Ce qu’il faut regarder pour choisir le vélo pliant qu’il vous faut

Disclaimer : tout dépend de votre usage.

La transmission et le nombre de vitesses

Ça monte et ça descend ? Privilégiez un vélo équipé d’une transmission avec plusieurs vitesses et donc une plage de braquets plus importante (le 12 vitesses n’est pas nécessaire à Paris).

Si vous avez plusieurs côtes à monter et besoin d’un vélo dynamique, le vélo pliant Rocky de la marque VELLO fera très bien le job avec sa transmission Shimano XT 10 vitesses. Bonus : ce vélo pliant est équipé de freins à disque hydrauliques. Le vélo affiche un poids léger de 11,9kg. Contrairement à d’autres, son top tube ne se plie pas. C’est donc plus design et esthétique.

Modèle Rocky
Modèle Rocky // Source : VELLO BIKE

Le poids

Privilégiez un vélo léger si vous comptez le monter chez vous, prendre les transports en commun, etc. Et vérifiez aussi le poids supporté par le vélo. 

Un modèle avec ou sans assistance électrique ?

Pareil. Tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire. Les VAE pliants seront plus lourds et donc moins pratiques si vous avez des escaliers à monter par exemple. 

Le système de pliage 

Il doit être rapide, pratique, et ne doit pas nécessiter d’avoir un prix Nobel en origami. Privilégiez un système qui ne bloque pas les roues lorsque le vélo est plié.

La marque Avec le BYB, la marque Tern Bicycles propose un vélo pliant ultra-pliable équipé de roues de 20 pouces, le BYB. Il se décline en trois versions, de 8 à 11 vitesses. Si le S11 et le S8 se destinent aux cyclistes urbains et vélotaffeurs (ils ont un porte-bagage !), le S10 assume des ambitions plus sportives.

Les accessoires

Notamment le porte-bagage, les garde-boues, etc. Tous les vélos pliables n’en ont pas. Généralement, les VAE en ont un… sauf chez Brompton, car leur batterie est intégrée à cet endroit.

La taille des roues

Si la majorité des vélos pliants sont équipés de roues de 16 ou 20 pouces, certaines marques ont rebattu les cartes.

C’est le cas de Bastille Cycles qui propose en précommande un vélo pliant avec des grandes roues, fabriqué en France en collaboration avec les Cycles Victoire. La marque française opère un back to basics en offrant un vélo urbain pliable classique, sans assistance électrique, équipé de roues de 27,5 pouces.

Vous hésitez ? Pourquoi ne pas louer votre vélo pliant avant de l’acheter ?

Dans le meilleur des mondes, un vélo, ça s’essaye au moins une fois. Decathlon propose plusieurs de ses vélos pliants en location au mois (Tilt 500 en version électrique et classique, E-fold 500). Comptez entre 25 € pour le modèle 120 et 64 € pour le vélo pliant électrique E-Fold 500 (en engagement de 12 mois minimum). Brompton propose aussi un service de location à 49 € par mois (attention engagement de 12 mois).

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.