La Microlino existe désormais dans une version accessible dès 14 ans aux sans permis B. Elle pourrait bien se trouver une place sur les parkings des lycées les plus chics face à l’invasion des Citroën Ami.

Depuis la sortie de la Citroën Ami, la catégorie quadricycle lourd à moteur électrique est devenue tendance. Ligier et Aixam, les principaux acteurs du secteur, ont aussi gonflé leur gamme, pour répondre à cette mobilité sans moteur thermique. Il ne manquait plus que Microlino pour venir proposer enfin une mobilité sans permis plus chic, plus technologique et plus sécurisante sur ce créneau.

Après le concept présenté en 2022 au Mondial de Paris, Micro a profité de sa présence au salon de Genève pour officialiser la Microlino Lite le 26 février. Il s’agit d’une version bridée à 45 km/h, accessible dès 14 ans en France, de son modèle phare. Pour l’avoir croisé dans les allées du salon de Genève, le modèle est toujours aussi craquant et bien moins jouet que la Citroën Ami.

Peu de différences avec la version non bridée

En mettant les deux versions côte à côte, il est difficile de distinguer une version Lite (L6e) de la version plus puissante (L7) de ce quadricycle. En dehors du badge « Microlino Lite », de détails orange vif et de ses couleurs spécifiques, les deux versions gardent dans l’ensemble les mêmes caractéristiques esthétiques que le modèle que Numerama a testé en 2023.

Microlino (L7) et Microlino Lite (L6e) // Source : Raphaelle Baut
Microlino (L7) et Microlino Lite (L6e) // Source : Raphaelle Baut

À la différence de la Microlino qui propose un panel de couleurs assez varié, cette Microlino Lite ne sera par contre disponible qu’en deux coloris à son lancement : bleu et gris mat. C’est peu, mais c’est toujours un choix de plus que la Citroën Ami.

Pour le reste, la Microlino Lite conserve la même carrosserie monocoque autoporteuse en acier et aluminium que la version non bridée. C’est un point fort de ce modèle face à la concurrence, car cela offre plus de sécurité qu’une structure tubulaire habillée de panneaux de carrosserie, comme on peut l’observer sur d’autres modèles de cette catégorie.

Structure monocoque de la Microlino // Source : Raphaelle Baut
Structure monocoque de la Microlino // Source : Raphaelle Baut

La difficile comparaison tarifaire avec la Citroën Ami

Forcément, avec un tarif affiché à partir de 17 990 €, la Microlino Lite semble à des années-lumière de ce que propose la Citroën Ami avec ses 7 990 € ou la Fiat Topolino à 9 890 €. Il est vrai que le groupe Stellantis a frappé un grand coup en cassant les prix sur ces engins de mobilité fabriqués à bas coût au Maroc.

La Microlino Lite ne peut pas tenir la comparaison avec ces modèles, mais c’est comme comparer une Dacia et une BMW et s’étonner de la différence de prix. Les deux véhicules ne boxent pas vraiment dans la même catégorie en termes de philosophie. Les caractéristiques et les équipements creusent aussi l’écart avec les modèles Stellantis (Citroën, Opel ou Fiat). La concurrence de la Microlino se trouve plutôt dans les gammes d’Aixam ou Ligier :

  • L’Aixam e City Sport débute à partir de 16 300 €.
  • La Ligier Myli est proposée à partir de 12 000 €.

La Microlino Lite reste un produit assez élitiste, mais c’est un choix assumé par le constructeur suisse qui assemble ses modèles en Italie. D’ailleurs, la version lite a aussi droit en option à un toit ouvrant, un petit luxe dans cette catégorie d’engins.

Intérieur Microlino dans sa finition haute avec son toit ouvrant // Source : Raphaelle Baut
Intérieur Microlino dans sa finition haute avec son toit ouvrant // Source : Raphaelle Baut

Microlino compte sur des offres de leasing pour séduire un plus large public. Les tarifs de leasing seront communiqués plus tard en France, mais en Suisse le modèle est affiché à 149 francs suisses, soit environ 156 € par mois, sans demander un apport trop conséquent. Cela reste quand même plus cher que plusieurs voitures électriques. Il va être difficile d’y voir vraiment la solution pour séduire un public plus large.

Bien plus d’autonomie que la Citroën Ami

La Microlino Lite est proposée de base avec la batterie de 5,5 kWh (NMC) offrant une autonomie de 93 km, soit 20 km de plus que la Citroën Ami. Il est aussi possible d’opter pour 2 000 € de plus pour la version 11 kWh, doublant l’autonomie pour atteindre jusqu’à 177 km de moyenne. La charge se fait ensuite par une prise type 2 avec une puissance maximum de recharge de 2,2 kW. Il faut compter approximativement 2 heures pour passer de 0 à 80 % avec la petite batterie, et le double avec la plus grande.

Pour correspondre aux réglementations de la catégorie L6e, le moteur est bridé à 6 kW, et jusqu’à 9 kW en pic, avec la vitesse maximale de 45 km/h. La Microlino Lite fait 420 kg sans sa batterie, un poids qui grimpe de 151 kg avec la petite batterie de 5,5 kWh et de 180 kg avec la plus grande batterie.

Les caractéristiques complètes de la Microlino Lite :

Puissance6 kW (9 kW en pic)
Vitesse max45 km/h
Batterie5,5 kWh ou 11 kWh (NMC/NCA)
Puissance de charge2,2 kW (type 2)
Dimensions2,52 m x 1,47 m x 1,50 m
Coffre230 litres
Places assises2

Les quadricycles lourds à moteur électrique sont aussi une tendance à suivre sur le marché automobile. C’est un sujet que vous pouvez retrouver dans Watt Else : notre newsletter hebdomadaire gratuite et garantie 100 % sans langue de bois.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.