Un propriétaire d’un casque Apple Vision Pro, disponible depuis le 2 février 2024, a publié une vidéo de lui où on le voit l’utiliser au volant d’une Tesla. C’est bien évidemment interdit.

Le lancement historique d’un nouveau produit comme l’Apple Vision Pro va forcément s’accompagner de quelques dérives. Et il n’a fallu que quelques heures pour voir un propriétaire du casque se filmer en train de le porter au volant d’une voiture. Le clip, diffusé sur son compte X le 2 février, le montre en train de pianoter dans le vide tout en maintenant le volant de sa Tesla. Un comportement bien évidemment irresponsable.

Certes, l’Apple Vision Pro permet d’avoir une visualisation précise et en temps réel de son environnement, comme si on ne le portait pas. Mais les fenêtres virtuelles qui apparaissent devant les yeux, correspondant aux applications qu’on utilise, sont autant de sources de distraction. En portant son Vision Pro dans sa Tesla, cet individu se met en danger et, plus grave encore, met en danger la vie des autres.

L’utilisation d’un casque Apple Vision Pro au volant est interdite

« Vous faites partie de ces personnes qui utilisent très mal un nouveau produit quand il sort et fournissent des enseignements qui poussent les fabricants à revoir leur copie pour imposer des restrictions à cause de vous », commente l’internaute trippl. D’autres abondent en condamnant totalement ce qu’ils voient, priant pour que le propriétaire de cet Apple Vision Pro reçoive une amende salée. Il montre d’ailleurs une séquence où des policiers rôdent autour de lui. Son commentaire, « Think different » et la musique utilisée, douce, prouvent qu’il cherche avant tout à provoquer.

En tout cas, le guide d’utilisation de l’Apple Vision Pro stipule : « Soyez toujours conscient de votre environnement et de votre position pendant l’utilisation. Apple Vision Pro est pensé pour être utilisé dans un environnement contrôlé, qui est sûr. Ne l’utilisez pas dans des escaliers, sur un balcon, sur des rails, près du verre, près des miroirs, près d’objets pouvant blesser, près de sources de chaleur ou près des fenêtres. N’utilisez jamais Apple Vision Pro en conduisant un véhicule, un vélo, une machine lourde ou dans une situation qui réclame votre vigilance. Utilisez l’appareil dans des conditions faiblement éclairées peut augmenter le risque de collision avec des objets de votre environnement. »

Apple Vision Pro  // Source : Apple
Apple Vision Pro // Source : Apple

Les règles sont assez claires et suggèrent que le Vision Pro est pensé pour une utilisation sédentaire, confortablement installé chez soi. Il existe un cas de figure d’usage nomade : dans un avion, à partir du moment où on est assis à sa place et au fait d’éventuelles alertes de sécurité.

À noter que ce propriétaire inconscient ne défie pas seulement les règles du Vision Pro, mais aussi celles de Tesla. S’il se croit à l’abri grâce à l’Autopilot, il oublie que ce n’est en aucun cas de la vraie conduite autonome qui lui permettrait d’être moins attentif à la route. À ce sujet, le constructeur rappel : « Les fonctionnalités actuelles exigent une surveillance active de la part du conducteur et ne rendent pas le véhicule autonome. »


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !