Peugeot lance la première édition de sa berline 308 100 % électrique en France. Et le tarif va en doucher plus d’un : à 48 000 €, la voiture n’est pas éligible au bonus écologique. Une aberration.

« Stellantis n’a pas besoin de répondre à Tesla, parce que le prix de nos véhicules est bien inférieur à celui de Tesla », déclarait Carlos Tavares, président du groupe Stellantis (Peugeot, Citroën, Fiat, etc), il y a quelques jours. Il aurait sans doute mieux fait de se raviser avant de tenir de tels propos. Car si on se fie au tarif de la e-308, version 100 % électrique de la berline, il est loin d’avoir raison. Comme on peut le découvrir sur le configurateur en ligne, elle est affichée à 48 000 € pour une disponibilité à partir du mois d’octobre. Et c’est une aberration.

À 48 000 €, la e-308 est largement plus chère qu’une Tesla Model 3 (à partir de 41 990 €). Surtout, le véhicule est inéligible au bonus écologique, accordé aux produits vendus sous les 47 000 €. Pour en bénéficier, il va sans doute falloir négocier avec la vendeuse ou le vendeur. Vous l’achetez directement sur le site ? Ce sera 47 040 €, ce qui veut dire que vous ne bénéficierez pas de l’aide de l’État pour… 40 €. C’est lunaire.

[Mise à jour du 10/05] Peugeot a sensiblement augmenté la remise de sa version First Edition sur son configurateur pour afficher la e-308 à 46 990 €, et donc être éligible (sans option) au bonus.

Peugeot e-308 // Source : Peugeot
Peugeot e-308 // Source : Peugeot

La Peugeot e-308 n’est pas éligible au bonus écologique

Qu’est-ce qui peut justifier un tel prix ? Peugeot fait le choix étrange de proposer d’abord sa berline 100 % électrique dans une finition haut de gamme baptisée « First Edition Berline ». Par conséquent, elle est bardée d’options obligatoires : assistances au pilotage (exemples : surveillance d’angles-morts, alerte de trafic arrière), jantes alliages de 18 pouces, instrumentation avec effets 3D, navigation connectée, volant chauffant, accès mains-libres… Vous aurez même le choix de la couleur sans surcoût (gris foncé, vert ou blanc).

La Peugeot e-308 sur le configurateur en ligne // Source : Capture d'écran
La Peugeot e-308 sur le configurateur en ligne // Source : Capture d’écran

La e-308 coûte donc très exactement 11 010 € de plus qu’une Tesla Model 3, après avoir retiré le bonus écologique (48 000 € contre 36 990 €). On ne peut pas dire que la voiture du constructeur américain est sous-équipée. C’est même tout le contraire : de série, elle repose sur des technologies qui en font un excellent rapport qualité/prix. En face, la e-308 apparaît comme une arnaque, et même la Renault Megane E-Tech reste sous la barre des 47 000 € dans des finitions mieux loties.

Bien évidemment, la e-308 finira par être éligible au bonus écologique, quand Peugeot se décidera à lancer des versions moins chères. En attendant, la berline 100 % électrique risque de difficilement trouver preneur à ce prix beaucoup trop élevé par rapport à la concurrence et aux prestations proposées (410 kilomètres d’autonomie seulement).

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !