Orange a annoncé au Mobile World Congress de Barcelone ses plans pour mettre fin aux réseaux 2G et 3G.

On connait désormais la date de fin de la 3G en France, en tout cas pour Orange. L’opérateur historique a profité du Mobile World Congress à Barcelone, où nous nous trouvons, pour établir la feuille de route d’extinction de cette génération de téléphonie mobile. Ce sont nos confrères de 01Net qui ont eu l’exclusivité de l’annonce, avant le lancement d’une communication plus massive sous peu.

Le directeur de la technologie et de l’innovation de l’opérateur historique leur confie que le réseau 2G sera arrêté en 2025 et le réseau 3G d’ici 2028. L’objectif est, en Europe, de fermer progressivement les réseaux 2G et 3G dans tous les pays où l’opérateur est présent — dans l’ordre inverse d’équipement des terminaux. Ainsi, on apprend qu’en France, les équipements 3G sont les plus nombreux et que fermer le réseau 2G en avance est donc évident. C’est l’inverse dans un pays comme la Belgique.

Les fréquences libérées seront basculées pour la 4G et la 5G, deux technologies plus récentes. En France, la 4G est opérationnelle depuis 2011 et la 5G est opérationnelle depuis 2020.

iphone_3g_s_sides.jpg
Si votre smartphone ressemble à ça, vous avez 6 ans pour le changer // Source : Apple

Fin de la 2G et de la 3G : est-ce vraiment un problème ?

Pour le grand public, la fin de la 2G et de la 3G par Orange ne devrait pas être un problème. Les smartphones 4G sont vendus depuis 2010 et il est rare qu’un appareil de ce type tienne 12 ans — le cycle de renouvellement tourne autour de 3 ans pour la majorité de la population. Même chez Apple, qui a le plus long suivi logiciel sur ses appareils, les mises à jour ne sont proposées qu’entre 5 et 6 ans — et même si un iPhone non mis à jour continuerait à tourner, il faudrait remonter dans le temps pour trouver un appareil non compatible. La quasi totalité des smartphones vendus en 2022 sont compatibles 5G.

Et c’est sans compter sur le délai laissé par Orange à ses clients particuliers qui n’auraient, pour une raison ou pour une autre, pas fait de transition : d’ici 3 ans pour la 2G et 6 ans pour la 3G. Autant dire de quoi se retourner.

Pour les professionnels, l’équation est un poil plus complexe. Si changer un terminal de paiement par carte bancaire d’ici à 2028 ne semble pas hors de portée, du matériel plus lourd comme des ascenseurs ou des horodateurs fonctionnent encore en 2G ou en 3G. Aux États-Unis, où l’arrêt de la 3G est plus immédiat (deux grands opérateurs évoquent 2022), des industries craignent pour leurs activités (santé, surveillance, objets connectés industriels, etc.). C’est aussi un problème pour l’automobile, dans la mesure où les véhicules ont longtemps été équipés de puces 2G et 3G pour accéder aux fonctions connectées. Tesla a par exemple déjà annoncé que, au besoin, le modem 3G d’un véhicule de la marque pouvait être changé en modem 4G.

@numerama

C’est quoi le Mobile World Congress de Barcelone ? 📱Tous les ans, la ville de Barcelone organise le MWC, pour Mobile World Congress. Pendant plusieurs jours, tous les constructeurs high-tech du monde entier (Samsung, Huawei, Oppo, Xiaomi, Qualcomm,…) se réunissent pour présenter de nombreux produits et exposer leurs futures innovations. Numerama vous fait découvrir le salon dans plusieurs vidéos. #MWC2022 #MWC22 #tech #smartphone #gadget #robot #fy #foryou #fyp #viral

♬ Midnight City – M83

L’annonce d’Orange, bien en amont du démantèlement des réseaux 2G et 3G est donc avant tout un signal aux entreprises et aux industries, pour leur laisser le temps de mettre leurs infrastructures à niveau.

Source : Numerama

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Comparateur forfait mobile sans engagement