Les Air Glass, seulement commercialisées en Chine pour l’instant, sont les premières lunettes de réalité augmentée « discrètes ». Au MWC de Barcelone, nous avons pu les essayer et échanger avec le responsable du projet.

Après les smartphones, la prochaine révolution informatique sera-t-elle liée à la vue ? Depuis plusieurs années, on entend régulièrement parler de lunettes de réalité augmentée. Cette nouvelle catégorie de produit, qui aurait pour avantage de fonctionner en permanence, sans que l’utilisateur n’ait à faire quoi que ce soit, a le potentiel d’intégrer encore plus la technologie à notre quotidien. Tous les grands constructeurs y travaillent et devraient, d’ici quelques années, dévoiler des lunettes prêtes à être commercialisées.

Nous avons déjà pu essayer des prototypes de lunettes AR dans le passé, mais aucun ne nous a semblé aussi abouti que les Air Glass d’Oppo. Grâce à leur design très classique, plus proche des lunettes que du casque, les Air Glass rendent enfin la réalité augmentée naturelle. Au Mobile World Congress de Barcelone, nous avons pu les essayer en avant-première. Nous étions en présence de Yi Xu, le responsable de tout ce qui relève de la réalité augmentée chez Oppo. Il travaille dans les laboratoires américains de l’entreprise.

@numerama

Les lunettes du futur, au look Dragon Ball 👓Les Scooter de Dragon Ball ? Les lunettes de Halo ? Non, il s’agit des Oppo Air Glasses, des lunettes de réalité augmentée en avance sur leur temps. Au #MWC de Barcelone, Numerama a pu les essayer en avant-première. Vous vous voyez en porter dans quelques années ? #mwc22 #mwc2022 #tech #oppo #gadget #fy #fyp #foryou #viral

♬ Dragon Ball Z – Manga de Amigos

Des informations parfaitement intégrées à la vue

Que voit-on avec les Air Glass ? C’est difficile à expliquer mais nous dirions simplement que nous voyons du texte projeté en haut à droite de notre vue. Nous ne sommes pas dans une fausse réalité mais dans le monde réel, avec des informations supplémentaires en vert fluo (pour l’instant, la technologie d’Oppo ne sait gérer qu’une seule couleur). Au démarrage, c’est l’heure qui est affichée.

En effectuant un geste sur la branche qui contient le vidéo projecteur (qui fait la taille d’un grain de café selon Oppo), on peut passer d’une application à une autre. On a par exemple la possibilité de consulter la météo, de regarder le nombre de kilomètres parcourus dans la journée, d’accéder à un système de traduction vocale en temps réel ou, plus amusant, de lancer un téléprompteur. Pour réciter un discours (ou tricher à l’école), plus besoin d’imprimer des anti-sèches. Le texte apparaît directement dans un coin de notre vue. Les lunettes peuvent aussi afficher nos notifications quand on les reçoit, servir de GPS et permettent d’écouter de la musique (seulement sur l’oreille avec la branche).

Oppo Glasses 1
Les lunettes d’Oppo sont très discrètes, on ne dirait pas un produit tech. // Source : Louise Audry pour Numerama

L’intelligence du système d’Oppo repose sur sa conception. Les Air Glasses ne sont pas un casque de réalité augmentée mais des lunettes on ne peut plus normales. Le vidéoprojecteur, qui intègre la partie AR, est un boîtier de 30 grammes que l’on accroche à la branche droite grâce à un aimant. Sans lui, les lunettes d’Oppo sont des lunettes banales. On pourrait, techniquement, le clipser à n’importe quelle paire que l’on possède déjà.

Quand on connecte le dispositif, les lunettes d’Oppo se transforment en un formidable outil technologique. C’est malin, puisque cela permet de se débarrasser de la réalité augmentée quand on n’en a besoin, et donc d’avoir un look plus classique. La branche a une autonomie d’environ deux heures et se recharge dans un boîtier de transport équipé d’une batterie, de qui permet de récupérer de l’énergie dès que l’on n’utilise pas la réalité augmentée.

Oppo Glasses 7
Ce module s’accroche aux lunettes. C’est lui qui projette une image en réalité augmentée. Il pèse 30 grammes. // Source : Louise Audry pour Numerama

Un décollage dans 5-10 ans ?

Bien sûr, il y a encore beaucoup de points sur lesquels les lunettes d’Oppo doivent s’améliorer. Par exemple, la netteté du texte affiché dépend encore beaucoup trop de la vision de l’utilisateur, sans aucun réglage pour l’améliorer (nous n’avons pas de lunettes normalement, mais nous voyions le texte flou de temps en temps). La zone virtuelle est aussi trop petite, ce qui force à regarder dans le coin supérieur droit de sa vue pour consulter des informations, ce qui n’est pas vraiment naturel. Oppo est conscient de tous ces problèmes et nous rappelle qu’il s’agit d’une première version, pour les personnes impatientes de découvrir cette technologie.

Interrogé par Numerama, Yi Xu nous dit penser que la technologie décollera dans 5-10 ans, sans doute avec des lunettes encore plus minimalistes. Le directeur d’Oppo croit beaucoup plus aux Air Glasses qu’aux casques VR ou AR, qu’il pense trop encombrant. Un des chemins que pourrait emprunter Oppo est celui du rapprochement avec des fabricants de lunettes, à qui il vendrait sa technologie de réalité augmentée. Nous avons franchement hâte de voir ce qu’il va se passer. Consulter l’heure et ses notifications sans avoir à sortir le smartphone de notre poche ou à soulever notre poignet nous plaît beaucoup !