Nos smartphones ne restent rarement plus de quelques années entre nos mains avant de finir au placard. Pourtant, la durée de vie d’un téléphone peut largement dépasser les 2 à 3 ans qu’on leur accorde. Un téléphone n’est pas forcément vieux au bout de quelques dizaines de mois.

Petit miracle dans le monde des smartphones Android : l’entreprise néerlandaise Fairphone a commencé, en cette fin novembre 2021, le déploiement d’une mise à jour sur son Fairphone 2, un téléphone vieux de 6 ans. Cela est triste à dire, mais dans le monde des smartphones (et particulièrement des smartphones Android), 6 ans de mises à jour est un véritable luxe.

En général, les constructeurs de smartphones Android offrent entre 2 à 4 ans de mises à jour majeures (d’une version d’Android à l’autre) et guère plus concernant les mises à jour de sécurité. Même Google ne propose que 5 ans de mises à jour de sécurité sur ses Pixel 6. Fairphone fait donc mieux que tous les constructeurs Android.

C’est quoi, un « vieux » téléphone ?

Certes, le Fairphone 2 ne va recevoir qu’Android 10 (une version du système d’exploitation vieille de deux ans), mais cela permet au téléphone de continuer à recevoir les patchs de sécurité pour quelque temps encore, ce qui prolonge sa vie. Seul bémol, le téléphone ne pourra pas profiter tout de suite des nouveautés d’Android 12, du coup. La longévité exceptionnelle du Fairphone pose tout de même une question intéressante : à partir de quand un téléphone est-il considéré comme « vieux » ?

La vieillesse d’un objet technologique est toute relative. Il est très probable que votre télé soit plus vieille que votre téléphone ou que votre enceinte portable ait déjà quelques belles années au compteur. Mais concernant les téléphones, c’est une autre histoire. Selon un rapport de l’Arcep publié en juillet 2021, en France « la durée d’utilisation individuelle des smartphones est évaluée entre 23 mois et 37 », soit entre deux et trois ans. Le rythme de renouvellement de nos smartphones a certes tendance à ralentir ces dernières années, mais mathématiquement un téléphone de plus de trois ans (depuis sa mise sur le marché) pourrait donc être considéré comme « vieux ». En tout cas suffisamment vieux pour que les premiers acheteurs s’en débarassent.

Mon téléphone est-il « vieux » ?

Si votre téléphone ressemble à ça, il est peut-être « vieux » en effet

Source : Multicherry - Wikimedia Commons

Mais qu’entend on par vieillesse, exactement ? Et est-il possible de lutter contre ce rythme de renouvellement effréné ?

La sécurité avant tout

La première question utile à se poser, pour déterminer si son téléphone est vieux, est : est-il encore mis à jour ? Les smartphones sont constamment connectés à Internet, il est donc essentiel de les garder les plus à jour possible pour les protéger contre les malwares et autres virus qui peuvent trainer.

Comme nous le disions, la réputation des constructeurs Android n’est pas radieuse dans le secteur. À part Fairphone, aucune entreprise du secteur n’assure un suivi au-delà de 5 ans, que ce soient pour les mises à jour majeures ou les mises à jour de sécurité. C’est pourtant le nerf de la guerre. Les toutes nouvelles fonctionnalités d’un système d’exploitation ne sont pas indispensables, le protéger des menaces de sécurité l’est beaucoup plus.

Du côté de chez Apple, la situation est différente. L’entreprise est connue pour assurer un suivi sur le long terme de ses appareils. iOS 15 (sorti à la rentrée 2021) est par exemple compatible avec l’iPhone 6s sorti en 2014. Personne n’assure, pour le moment, un meilleur suivi dans le monde mobile.

La première donnée à prendre en compte est donc celle-là. Si votre smartphone est encore mis à jour, sa vie est loin d’être finie. Il n’a peut-être pas les dernières fonctionnalités à la mode, ou un quatrième appareil photo, mais il n’est pas dépassé pour autant. Le manque d’application de certains constructeurs dans le suivi des mises à jour condamne malheureusement certains téléphones à devenir vieux prématurément. Pour faire un choix le plus durable possible, privilégiez donc les constructeurs proposant le meilleur suivi (Apple, Google, Samsung, Oppo).

Et les performances ?

L’autre signe de la vieillesse d’un téléphone, c’est la baisse des performances. Il arrive qu’un téléphone soit un peu moins prompt à réagir après quelques années d’existence. Une application qui met quelques secondes de plus à se charger, ou des signes de ralentissements au sein de l’interface, peuvent se manifester après une utilisation de quelques mois ou années.

Là encore, la maladie n’est pas incurable. Si votre téléphone connait quelques signes de faiblesse, tentez de faire un peu de ménage dans vos applications. Certaines viennent peut-être peser sur le processeur en arrière-plan. Si votre espace de stockage est saturé, pensez aussi à effacer quelques fichiers. Certains smartphones s’appuient sur l’espace de stockage pour offrir un simili de mémoire vive supplémentaire. Si la mémoire déborde, les performances peuvent donc être impactées.

Mon téléphone est-il « vieux » ?

Sur un iPhone, changer la batterie peut donner un coup de boost aux performances

Source : iFixit

Il se peut aussi que l’usure de la batterie ralentisse les performances de votre smartphone, comme Apple l’expliquait en 2017. Si vous avez un iPhone, pensez à vérifier l’état de la batterie dans l’application Réglages, Batterie puis État de la batterie. Si elle est usée et que votre téléphone tourne au ralenti, il est possible de la changer.

Sur la question des performances aussi, la vieillesse d’un téléphone est relative. Si votre mobile est vraiment à l’agonie au moment d’ouvrir l’application Google et que vous avez pourtant fait le maximum pour pallier le problème, alors peut-être est-il effectivement temps d’en changer. Mais en prenant un peu soin de son mobile, il est possible de lui offrir une seconde jeunesse. Une baisse de performance ne signifie pas qu’un smartphone est bon pour la retraite.

Les téléphones sont souvent abandonnés, pas périmés

Comme nous avons pu le voir, la « vieillesse » d’un téléphone dépend de plusieurs facteurs qui seront plus ou moins aggravants selon votre cas. Certains, comme la durée des mises à jour, ne dépendent d’ailleurs pas de la clientèle, mais du bon vouloir des constructeurs.

Ceci étant dit, il est rare qu’un smartphone soit vraiment « vieux », s’il a moins de 3 ans. Comme Fairphone et Apple le prouvent, la durée de vie d’un smartphone peut facilement atteindre 6 à 7 ans. Les smartphones sont bien plus souvent abandonnés que dépassés, aujourd’hui. Abandonnés, d’abord par les constructeurs, qui peuvent et doivent faire mieux sur la question du suivi des mises à jour, et par les consommateurs et consommatrices qui changent de mobile en gardant leurs vieux téléphones dans un tiroir « au cas où ».

Selon un rapport d’Ecosystem, l’organisme en charge de la collecte des équipements électroniques, en mars 2020 il y avait plus de 100 millions de smartphones qui dormaient dans les tiroirs des Françaises et des Français. Il n’est bien évidemment pas interdit de changer de téléphone (même si ralentir le rythme de renouvellement serait bon pour la planète), mais il existe des solutions comme le recyclage, le réemploi ou le reconditionnement, qui permettent d’allonger la durée de vie d’un smartphone.

Il est également important de mettre la pression sur l’industrie pour qu’elle change ses habitudes. À l’échelle d’un consommateur, cela peut simplement signifier choisir une marque qui propose des mises à jour sur le long terme. Le suivi s’est amélioré ces dernières années, mais on est encore loin d’un modèle réellement durable et pertinent. Des efforts législatifs, comme la loi sur l’économie circulaire et l’indice de réparabilité, ont aussi été mis en place.

Pour répondre clairement à la question proposée en début d’article : il n’y a pas de date précise à laquelle un smartphone devient vieux. Cela dépend de la bonne volonté de l’industrie et des sacrifices que sont prêts à faire les clients et clientes. 37 mois semble être la date symbolique de la « vieillesse » pour un smartphone. Mais il est possible de changer cela.