Il n’est plus possible de tester Windows 11 sur une machine non compatible. Microsoft va bloquer l’accès à toutes les personnes s’étant inscrites au programme bêta avec des machines non éligibles. Une réinstallation complète de Windows 10 sera obligatoire.

Fin de la période de grâce. Microsoft va commencer à se débarrasser des bêta-testeurs dont la machine n’est pas compatible avec Windows 11. Peu de temps après l’officialisation de son tout nouvel OS, Microsoft avait autorisé tous celles et ceux qui le voulaient à s’inscrire au programme Windows Insider pour découvrir la dernière version du système.

Même les machines techniquement « non-éligibles » à cause de leurs fiches techniques pouvaient goûter aux différentes nouveautés concoctées par Microsoft. Nous avions d’ailleurs installé les préversions sur une machine non compatible, sans que cela ne pose (trop) de problème.

Retour usine vers Windows 10

Mais l’entreprise vient de resserrer la vis : les machines non éligibles tournant sous une version bêta Windows 11 vont bientôt devoir faire marche arrière. Microsoft vient d’envoyer une alerte sur les ordinateurs concernés expliquant que « ce PC ne répond à la configuration minimale pour utiliser Windows 11 » et qu’il est nécessaire « d’installer Windows 10 pour continuer à participer au programme Windows Insider. »

Windows 11 et son Menu Démarrer centré // Source : Capture d’écran

Après quelques mois à tester Windows 11 et à faire remonter les bugs et autres soucis de compatibilité divers à Microsoft, les PCs les plus anciens ne vont pas avoir d’autres choix que de réinstaller entièrement Windows. Revenir à une version précédente du système n’étant pas faisable sans un retour aux réglages usines.

Le risque des versions bêta

Aucune régression forcée du système n’a encore été enclenchée par Microsoft, mais il y a fort à parier que les machines alertées ne profiteront plus d’aucune mise à jour et deviendront donc très vite de vrais gruyères en termes de sécurité. Vous pouvez bien essayer d’attendre la sortie officielle de Windows 11 pour refaire une installation à partir d’une image système, mais là aussi, Windows va détecter que votre machine ne dispose pas de la configuration technique minimale et bloquera les mises à jour.

Il est donc conseillé de retourner sur Windows 10 sur les machines concernées. Cette version du système sera, on le rappelle, encore mise à jour par Microsoft jusqu’en 2025. Devoir repartir avec un ordinateur remis à zéro n’est jamais très pratique, mais ce sont les risques à prendre quand on manipule des versions bêta. Les personnes concernées pourront se consoler en se disant que c’est peut-être un peu grâce à leurs retours que Microsoft a récemment élargi les conditions d’éligibilité à Windows 11.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo