La prochaine version de Windows est arrivée prématurément sur le web. Une image système de Windows 11 qui a fuité sur le web permet d’en savoir un peu plus sur ce que Microsoft a en stock pour son prochain OS.

Alors que Microsoft a prévu une grande conférence pour parler du futur de Windows le 24 juin prochain, une fuite du futur système d’exploitation de l’entreprise est venue gâcher la surprise. Le 15 juin dans la soirée, une pré-version de Windows 11 a effectivement fait le tour du web.

L’image système du prochain Windows est téléchargeable et installable comme n’importe quelle version officielle, mais elle vient de source inconnue et est encore en version bêta. Nous vous conseillons donc de ne pas basculer sur ce nouvel OS — à moins que vous ne soyez joueur et familier de ces manipulations. Une rapide exploration du système permet tout de même de voir quelles sont les améliorations que Microsoft a apportées à son produit star.

Un grand coup de peinture

À première vue, cette version de Windows offre surtout une refonte visuelle et ergonomique pour mieux coller aux standards esthétiques de l’époque et donner un aspect plus moderne à l’écosystème de Microsoft. Un look qui se rapproche du défunt Windows 10X.

Le nouveau Windows est plus minimaliste et dépouillé. Fini les « tuiles dynamiques », ce vieil héritage de Windows Phone qui mêlait à la fois icône d’application et widget d’information. Ici, tout est plus plat, plus discret. Microsoft a construit son OS autour de grands aplats de couleurs et d’effet translucide dans ses menus.

Windows 11 : quelles sont les nouveautés présentes sur la version bêta ?

Le nouveau menu « Démarrer »de Windows 11

Source : Capture d’écran

Cela se remarque surtout dans le mythique menu « Démarrer » de Windows qui est par défaut placé au centre de l’écran désormais, et qui ouvre une liste de vos applications épinglées et de vos fichiers les plus récemment consultés. Exit la longue liste de programmes installés sur le volet gauche, tout est désormais dans un menu dédié.

Peu de nouveautés techniques

Microsoft a donc donné un grand coup de frais à son OS, même si des traces des systèmes précédents persistent encore. Le gestionnaire des tâches et le panneau de configuration par exemple utilisent toujours de vieilles icônes et de vieux paradigmes esthétiques pas encore remis au goût du jour. Peut-être que l’entreprise corrigera le tir avant la version finale, mais cela fait longtemps que ces applications « historiques » n’ont pas eu le droit à une révision esthétique.

Au rayon des nouveautés pratiques par contre, cette pré-version de Windows 11 ne montre pas grand-chose. Tout juste peut-on noter la présence d’un panneau latéral qui héberge des widgets destinés à vous fournir en un clin d’œil des informations sur la météo, l’actualité, etc. Une fonctionnalité un peu plus avancée pour ancrer les fenêtres à un bord de l’écran fait aussi son apparition. Mais pour le moment, aucune révolution d’usage n’est à déclarer.

Mais la version de Windows 11 qui a fuité est encore en bêta, des nouveautés devraient arriver d’ici la sortie, notamment sur l’intégration d’Office 365 et de Xbox au sein de Windows. Une refonte du Windows Store est également attendue. Il faudra attendre le 24 juin prochain pour en savoir plus.