Twitter relance son certification le 20 mai 2021, après 3 ans de suspension. Voici ce que propose la nouvelle version.

En novembre 2017, Twitter avait suspendu son programme de vérification (badges bleus) après une polémique liée à la certification du compte d’un suprémaciste blanc américain. Le réseau social avait alors expliquer qu’il travaillerait à une attribution des fameux badges plus claire et compréhensible par les utilisateurs et utilisatrices du réseau social. Il aura fallu un peu plus de trois ans à Twitter pour mettre à jour ce programme de vérification. Le 20 mai 2021, le réseau social a annoncé son grand retour, notamment par une page permettant de comprendre les critères d’éligibilité.

Comment demander une certification (badge bleu) sur Twitter ?

Le processus pour demander un badge bleu sur Twitter était autrefois obscur. Il fallait passer par des responsables de la plateforme ou un formulaire caché. Le processus est désormais très accessible :

  • Aller dans Réglages et confidentialité, sur votre compte, directement sur l’application Twitter
  • Cliquer sur Demander la certification

Si vous ne voyez pas cette option, c’est qu’elle n’a pas encore été déployée pour vous : Twitter a affirmé que cela se ferait à partir du jeudi 20 mai, mais que son déploiement serait progressif.

Toutes les demandes de certification seront évaluées par des humains, a affirmé Twitter à The Verge.

Un compte certifié sur Twitter // Source : Capture d’écran Numerama

Qui peut demander une certification Twitter ?

Un compte vérifié répond à trois critères : il faut qu’il soit « authentique, notoire et actif » d’après Twitter.

  • Authentique  : il s’agit d’une vérification de l’identité ou du lien du compte avec un site web ou un mail associé à l’entreprise qui souhaite être vérifiée.
  • Notoire  : il s’agit de vérifier uniquement des comptes de personnalités publiques qui en auraient besoin. Twitter cite 6 grandes catégories : Gouvernement, Entreprises, marques et organisations, Agences de presse et journalistes, Divertissement, Sports et jeux vidéo, Activistes, organisateurs et autres personnes influentes.Cette dernière catégorie est celle qui a le plus de critères d’éligibilité.
    On remarque que Twitter y a ajouté une condition autour du respect des règles du réseau social et une absence d’incitation à la haine, entre autres mesures bienvenues. Le réseau social se laisse le droit de certifier des personnalités de cette dernière catégorie qui n’entreraient pas dans les critères, si leur parole publique nécessite une vérification — le réseau social pense à des médecins en temps de pandémie, qui n’auraient par exemple pas le nombre de followers requis.
  • Actif  : il s’agit d’une demande d’un profil complet, protégé par la double authentification (une petite victoire), qui s’est connecté ces 6 derniers mois et qui n’a pas été suspendu de Twitter.
La demande de certification dans l’app Twitter // Source : Twitter

À quoi sert la certification sur Twitter ?

Désormais, son objectif est simple : indiquer « l’authenticité d’un compte d’intérêt public. » Il ne s’agit donc en aucun cas d’une validation par Twitter ou d’un soutien quelconque. On imagine déjà que des comptes de bords politiques extrêmes pourront être certifiés, mais ils devront en tout cas respecter les lignes directrices émises par le réseau social — ni insulter, ni humilier, ni harceler. Un activiste pour le suprémacisme blanc, et donc ouvertement raciste, ne pourra plus être certifié, théoriquement. Tout comme Donald Trump, qui n’avait pas de double authentification.

Twitter travaille également à des changements sur les profils, qui pourraient permettre de mettre mieux en avant les informations sur les comptes certifiés.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo