Apple a annoncé l'Apple Watch Series 6, nouvelle génération de sa montre connectée. Avec des fonctionnalités très 2020.

Le slogan ‘C’est bientôt l’heure’ laissait peu de place aux doutes : durant sa conférence de rentrée privée des nouveaux iPhone, Apple a levé le voile sur l’Apple Watch Series 6. Peu surprenante sur le papier, la montre reprend le design introduit sur l’Apple Watch Series 4 et la fonctionnalité always-on apparue sur la génération précédente. Qu’ajoute cette Series 6 ? Toujours plus d’outils pour le bien être… et particulièrement la santé. Pour une année de pandémie, cela n’est pas étonnant.

Et l’emphase de l’Apple Watch Series 6 est clairement sur la santé. Le keynote a d’ailleurs démarré sur des témoignages de plusieurs personnes souffrant de pathologies et qui ont été aidées par les capteurs de surveillance du corps intégrés à la montre. En plus de l’électrocardiogramme (présent depuis la Series 4), la Series 6 se dote d’un capteur pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang.

Apple Watch Series 6 // Source : Capture d’écran Numerama

Toujours plus axée sur la santé

L’Apple Watch Series 6 affirme toujours plus ce positionnement de gardien de la santé installé sur le bras. En mesurant le taux d’oxygène dans le sang, elle ajoute une corde de plus à la montre emblématique de la firme de Cupertino et pourra détecter des soucis liés à la respiration. La saturation de l’oxygène dans le sang était l’un des points cruciaux dans le diagnostic de l’hypoxie et Apple y répond avec un nouveau capteur. En ces temps marqués par le Covid-19, c’est plus que jamais à propos.

À l’intérieur de l’Apple Watch Series 6, on retrouve le processeur S6, toujours plus puissant et optimisé pour un usage mobile tirant partie d’une petite batterie. Apple a annoncé que le rétroéclairage en mode repos serait bien plus puissant que sur la Series 5.

Côté design, il ne faudra pas trop espérer de changements, sinon que l’Apple Watch Series 6 sera disponible en plus de couleurs. Il y aura par exemple du bleu (un indice pour les futurs iPhone ?) et, pour la première fois, du rouge (Product Red, finançant la recherche contre le SIDA). Bien évidemment, Apple ne va pas manquer d’ajouter des cadrans inédits, qu’ils soient amusants (coucou les Memojis) ou remplis d’informations utiles. En temps réel, la Smartwatch pourra par exemple afficher l’altitude à laquelle vous êtes — une donnée utile pour celles et ceux qui adorent les randonnées.

Apple va également en profiter pour lancer un bracelet sans aucun fermoir. Il sera disponible en plusieurs coloris et tailles.

L’Apple Watch va par ailleurs devenir un outil pour les enfants qui n’ont pas de smartphone, grâce à un nouveau mode qui permettra aux parents de configurer la montre avec des paramètres restreints (exemple : les contacts et les SMS pour communiquer simplement). Le tout, sans avoir besoin d’iPhone pour l’utiliser.

Le prix reste inchangé : la montre débutera à 429 euros avec un boîtier aluminium de 40 mm (529 euros avec connectivité 4G) et sera disponible… dès vendredi 18 septembre !

Apple Watch Series 6 // Source : Capture d’écran Numerama

Apple Watch SE

Apple a profité de la conférence pour annoncer une autre Apple Watch nommée sobrement SE. Comme l’iPhone du même nom, elle embarque des composants haut de gamme associés à des caractéristiques moins premium — elle n’a pas, par exemple, le capteur permettant de mesurer la saturation en oxygène dans le sang. Elle se positionnera en milieu de gamme, entre la Series 6 et la Series 3 qui reste au catalogue. Le prix plancher est fixé à 299 euros, pour un modèle 40 mm en aluminium (349 euros avec la connectivité 4G).

Apple Watch SE // Source : Capture d’écran Numerama

Crédit photo de la une : Capture d'écran Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo