Initialement attendus pour fin 2020, les véhicules 100 % électrique de Rivian ont été repoussés à l'année prochaine.

En novembre 2018, Rivian présentait deux voitures électriques ambitieuses : un SUV et, surtout, un pickup. À l’époque, le constructeur, qui rêve d’un destin à la Tesla, annonçait des premières livraisons à la fin de cette année. Sauf que le coronavirus a logiquement bouleversé les plans initiaux, comme l’indique Electrek dans un article publié le 28 mai.

Au mieux, il faudra attendre 2021 pour voir les premiers véhicules Rivian sur les routes américaines. Après une interruption forcée en raison de la crise mondiale, l’entreprise a rouvert son usine installée dans l’Illinois (qui appartenait à Mitsubishi). Le programme articulé autour de vans de livraison pour Amazon n’est pas touché par ce retard.

Van Rivian Amazon // Source : Amazon/Rivian

Une aubaine pour Tesla ?

À l’heure actuelle, Rivian n’a aucune idée du moment précis où il lancera les R1T et R1S. Le van Amazon, lui, a toujours été prévu pour 2021. «  Amazon a commandé 100 000 camions de livraison à Rivian, la plus grosse commande de ce type, avec des premières livraisons auprès des clients en 2021. Amazon prévoit d’en avoir 10 000 sur les routes début 2022 et 100 000 d’ici 2030 », rappelle Rivian, qui a reçu un gros investissement de la part d’Amazon. Ce deal a d’ailleurs appuyé le sérieux de l’entreprise.

« Le retour à l’activité de Rivian est centré sur la sécurité, avec un plan étalé sur 4 phases axées sur le bien-être des employés. En prime, les équipes dédiées au design et à l’ingénierie ont trouvé des manières innovantes pour développer des méthodes numériques permettant de ne pas retarder le programme », commente RJ Scaringe, le CEO. 

C’est bien évidemment un coup dur pour Rivian, qui pouvait espérer lancer le premier pickup électrique du marché, au nez et à la barbe d’un Tesla qui a fini par dégainer son Cybertruck (avec déjà un beau succès dans la communication). La firme du milliardaire Elon Musk a revu ses priorités, n’hésitant pas à repousser le poids lourd Semi et la sportive Roadster pour accélérer sur le Cybertruck. Maintenant qu’il maîtrise mieux sa chaîne de production, Tesla pourrait lancer son pickup très vite dans le courant de l’année 2021. Après tout, le Model Y est sorti plus tôt que prévu.

Rivian n’est pas le seul constructeur touché par le coronavirus. Il y a peu, Ford a retardé les livraisons de son SUV Mach-E en Europe.

Partager sur les réseaux sociaux