Tesla avance la sortie des Model Y.

De l’avance sur la production et la livraison d’une voiture, voilà qui est peu commun, surtout dans le monde de l’électrique où les véhicules ont tendance à rester longtemps en phase de concept. Et pourtant, c’est ce qu’a annoncé Elon Musk au sujet du Model Y, le petit SUV urbain annoncé en 2019. Prévu pour l’automne 2020, il sortira finalement au premier trimestre. Les deux premières déclinaisons, Performance et Grande Autonomie, ont été confirmées pour le mois de mars. Aucun changement de planning n’a été annoncé pour le modèle Standard, le moins cher, qui devrait entrer en production en 2021.

Malheureusement, ces annonces ne semblent pas concerner les clients français. Le site de Tesla France n’a pas été modifié, contrairement au site américain du constructeur. On peut donc toujours y lire que la production des Model Y Grande Autonomie et Performance débutera début 2021 et que la version Standard débutera début 2022, soit près de 2 ans après la sortie des premiers modèles américains, selon le nouveau calendrier.

Les derniers ajustements de la motorisation et du véhicule permettent également à Tesla d’annoncer une augmentation de l’autonomie : la version la plus routière du Model Y passe de 280 à 315 miles (test EPA), soit de 450 km à 506 kilomètres. 506 km correspond déjà à l’autonomie WLTP affichée sur la page française du constructeur automobile. Tesla France confirme pourtant à Numerama que la valeur WLTP n’a pas encore été actualisée avec de nouveaux relevés sur les pages de son site.

Le configurateur Tesla en France // Source : Tesla

Un prix toujours élevé

Les Model Y, basés sur l’architecture technique de la Model 3, ne sont pas encore des véhicules accessibles. En France, alors que le bonus écologique a été sabordé pour les véhicules les plus onéreux, les Model Y sont affichés à partir de 63 000 euros, en configuration sans option. La version Performance, capable d’avaler le 0 à 100 km/h en 3,7 secondes, démarre à 70 000 €. On est loin d’une citadine comme la Honda e qui devrait être commercialisée sous les 30 000 €, bonus écologique inclus.

Avec ses voitures et son réseau de Superchargeurs, Tesla s’impose cependant comme le seul constructeur sur le secteur de la voiture électrique capable de proposer des voitures aussi polyvalentes que les thermiques. Le Model Y, s’il est aussi convaincant que la Model 3, sera aussi à l’aise sur les longs trajets entre les villes que dans la campagne ou pour des trajets urbains. De plus, comme la Model 3, le Model Y semble être bien plus adapté aux routes européennes que les Model S et X, particulièrement imposants et pensés pour les énormes voies américaines.

Partager sur les réseaux sociaux