Apple a pensé au monde qui vient en ajoutant à Face ID une détection d'un masque sur un visage. L'iPhone n'est pas déverrouillé, mais vous propose immédiatement de rentrer votre code sans retenter plusieurs déverrouillages biométriques.

La version finale d’iOS 13.5, le système d’exploitation équipant les iPhone est sortie le 20 mai. Elle est la première version du système d’exploitation à intégrer les options permettant le traçage des contacts, fonctionnalité globale qui repose sur ce que Google et Apple nomment « notification d’exposition  ». Les équipes qui développent les applications de contact tracing basées sur ce protocole pourront donc travailler avec des outils interopérables entre Android et iOS et qui autorisent l’utilisation du Bluetooth en arrière-plan, clef d’un fonctionnement nominal de ces apps.

Face ID à l’heure des masques obligatoires

iOS 13.5 // Source : Capture d’écran Numerama

Mais cette mise à jour d’iOS inclut une autre fonctionnalité liée à la pandémie de coronavirus : le déverrouillage biométrique Face ID reconnaît désormais que vous portez un masque et va vous demander directement d’entrer votre code de déverrouillage. Sur la version grand publique précédente, Face ID essayait plusieurs fois de déverrouiller l’iPhone sans y parvenir parce que votre visage était caché par un masque en tissu ou du papier. Apple n’est pas allé dans le sens des astuces qui existent pour faire marcher le déverrouillage biométrique avec un masque, qui tiennent plus de la bidouille, mais facilite tout de même l’utilisation d’un iPhone.

Bien entendu, cela n’altère pas la reconnaissance de votre visage en temps normal. C’est toute la subtilité du système : parvenir à marcher normalement quand il vous voit entièrement tout en étant capable de détecter la forme d’un masque pour vous proposer un déverrouillage au clavier directement. Ce qui signifie que lorsque Face ID n’arrive pas à vous reconnaître pour une raison qui n’est pas liée à un masque, le système doit être conçu pour procéder tout de même à une nouvelle tentative. C’est donc bien l’ajout du masque qui déclenche cette nouvelle fonctionnalité.

Il sera intéressant de voir à quel point les systèmes de déverrouillage par reconnaissance du visage évolueront dans les prochains mois. Alors que le monde s’apprête à vivre avec un masque, qui sera obligatoire dans certaines conditions en France, le déverrouillage biométrique avancé que propose Google sur son Pixel 4 et Apple depuis l’iPhone X trouve la limite de son utilisation confortable. C’est d’ailleurs justement parce que ce type de déverrouillage projette des points sur le visage pour reconnaître ses formes qu’il est beaucoup plus sécurisé que des solutions ne prenant en compte que des visages en deux dimensions.

En contrepartie de cette sécurité avancée, les formes qui couvrent le visage, comme les masques, ne sont pas facilement prises en compte par le système. Jusqu’à une nouvelle version adaptée aux nouvelles normes sanitaires de l’humanité ?

De nombreuses applications Apple sont installées sur les iPhone // Source : Louise Audry pour Numerama

Crédit photo de la une : Capture d'écran Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo