Le HomePod s'achète désormais à 329 € en France. Un positionnement agressif pour toucher un nouveau public ?

Le HomePod d’Apple est une enceinte avant d’être une enceinte connectée. Pour son format et son prix, nous avions trouvé que l’achat était justifié pour quiconque cherchait avant tout une bonne manière de diffuser de la musique depuis Apple Music. Par rapport aux concurrents sur ce secteur (et notamment le Google Home Max bien plus cher), le HomePod est nettement plus performant. En revanche, il pêche toujours au niveau de l’assistant — Siri — qui n’est pas vraiment des plus efficaces. Ces derniers mois, nous avons remarqué à l’usage que Siri avait fait des progrès (non documentés par Apple), mais cela reste léger par rapport à Google Assistant par exemple.

Le HomePod. // Source : Numerama

Et c’est peut-être pour tenter d’attirer une clientèle rebutée par le prix de lancement que Apple a décidé de changer discrètement le tarif de son HomePod… à la baisse. En France, le HomePod perd 20 € et s’affiche désormais en noir ou en blanc à 329 € sur le site officiel — les revendeurs comme Darty n’ont pas répercuté la baisse. Aux États-Unis, le prix est passé sous la barre symbolique des 300 dollars. C’est donc peut-être le bon moment de craquer pour la meilleure enceinte pour aller dans l’écosystème iOS — de toutes façons, passé la découverte, vous n’utiliserez Siri que pour lancer de la musique, demander la météo, mettre un minuteur ou allumer vos ampoules connectées.

Un choix stratégique

Stratégiquement, on ne peut que reconnaître qu’un placement tarifaire plus agressif sur le HomePod n’est pas idiot pour Apple : c’est un objet de maison qui est l’un des moins chers de l’Apple Store. Il est donc un parfait ambassadeur pour les produits de la marque et pourrait amener dans l’écosystème de nouveaux clients. Un choix très en phase avec la stratégie déployée par Cupertino tournée autour des services qui seront exclusifs aux appareils Apple : avant de lancer des séries, des abonnements aux jeux vidéo ou un service de TV, Apple doit avoir le maximum de clients qui peuvent les utiliser. Et le HomePod n’est vraiment pertinent qu’avec un abonnement Music.

Partager sur les réseaux sociaux