Les ampoules connectées sont la première étape d'une installation domotique. Et même si elle reste la plus simple, il y a quelques pièges à éviter pour acheter les meilleures ampoules connectées pour votre éclairage. Ce guide vous permettra de concevoir votre installation sereinement.

Les ampoules connectées font partie des premiers achats à faire quand on veut transformer une maison en maison connectée — un pas vers la domotique, l’automatisation intelligente de son habitat. La raison pour ce premier achat est simple : la plupart du temps, vous n’avez pas besoin de recâbler toute votre installation ou de changer vos beaux lustres. Il suffit, dans la plupart des cas, de brancher une ampoule à un culot traditionnel et un pont qui viendra les relier au réseau de votre habitation. Parfois, le pont n’est même pas nécessaire.

Ce guide est conçu pour vous aider à bien choisir vos ampoules et vous éviter tous les pièges.

Les ampoules connectées Philips Hue : le choix évident

Impossible de le nier : Philips a submergé le marché de l’éclairage connecté avec une stratégie finement maîtrisée et qui ne souffre d’à peu près aucun défaut. Les ampoules Hue à LED ne sont pas hors de prix, sont souvent soldées, viennent en des tas de culots différents, sont compatibles avec tous les écosystèmes et ont même des options de développement pour les bidouilleurs (que ce soit via des interfaces simples comme IFTTT ou des choses plus complexes avec l’éditeur de scripts). Après les ampoules de base, Philips a même sorti des ampoules qui n’ont pas besoin de ponts ou d’autres encore qui reproduisent le style « ampoule à filament ».

Bref, ce sont des must-have qu’on recommande les yeux fermés.

Kit de démarrage : pont, 3 ampoules White Ambiance, bouton

Philips a énormément changé ses kits de base avec les années. Le meilleur rapport qualité / prix pour s’initier aujourd’hui est le pack contenant 3 ampoules E27 « White Ambiance » pour un éclairage froid ou chaud, un bouton magnétique et le pont de connexion qui vous servira à ajouter des lampes à votre installation. Il coûte à peu près 130 €.

Toutes les ampoules peuvent ensuite être achetées seules ou en pack et le culot n’a aucune importance pour la connexion des ampoules sur le même pont.

Télécommande Dim Switch — 23 €

La télécommande Philips Hue permet d’allumer, éteindre et régler la luminosité des ampoules de votre éclairage. Philips a encore sorti un must-have, dans la mesure où la télécommande est compatible avec tous les appareils Zigbee. Il fonctionne à pile,  mais aucun des nôtres n’a encore eu besoin d’un changement.

Il est peut-être mieux, pour faire des économies, de l’acquérir dans un pack avec une ampoule ou un kit de démarrage complet.

Pont Hue seul — 54 €

Il n’y a pas beaucoup de cas où vous pourriez avoir besoin d’un deuxième pont, mais Philips propose tout de même l’option. Si votre pont est cassé, que votre installation est trop complexe (50 ampoules max par pont) ou que votre habitation est trop grande, il vous faudra un deuxième pont. Le système gère deux ponts ou l’ajout d’un nouveau pont sans problème.

Nos autres produits Hue préférés

  • Hue Stripe : une belle guirlande LED à cacher sous ou sur un meuble, afin de créer une ambiance lumineuse. Comptez 80 € pour le pack de démarrage avec l’adaptateur.
  • Hue Filament : une ampoule à l’ancienne, mais à LED super moderne : voilà ce qu’est l’ampoule Filament de Philips. Elle possède un variateur d’intensité, mais pas de couleur. Comptez 30 €.
  • Hue Iris : un petit globe à poser, éclairant en couleur. Comptez 100 €.


Les ampoules connectées LifX

LifX est sans nul doute notre deuxième référence. Le constructeur prend le problème de la maison connectée à l’envers : ici, les ampoules ne s’achètent pas en pack, mais à l’unité, un poil plus cher, et aucun pont n’est nécessaire. Tout le système de connexion se trouve dans l’ampoule elle-même.

LifX Colour et Smart — 59 €

L’ampoule de base du constructeur. Elle permet d’avoir des tas de couleurs (16 millions, 11 watts) en plus des nuances de blanc et peut s’acheter en E27 ou en B22. C’est l’équivalent du pack de base de Philips Hue : un bon moyen de commencer à s’équiper sans se tromper.

LifX Beam — 149 €

Le LifX Beam // Source : Lifx

LifX n’a pas fait que cloner Philips pour ses gammes. Sur les formats un peu plus étonnants, LifX a bien entendu une guirlande, mais a surtout un bandeau LED rigide qui peut épouser des angles droits pour un éclairage linéaire dissimulé. Simple à positionner, elle peut surtout se personnaliser à loisir, section par section, vous permettant d’avoir les couleurs que vous souhaitez sur votre installation.

Le prix est peut-être un poil trop élevé sans promotion, préférez attendre des périodes de soldes.


Ikea, Eve : les autres lampes connectées

Ikea Trådfri — à partir d’une trentaine d’euros

ikea ampoule connectée

Ikea se fait petit à petit un nom reconnu dans la domotique. Le géant du mobilier propose en effet des solutions peu onéreuses et de plus en plus complètes. La gamme, nommée Trådfri, accueille des ampoules, des panneaux LED ou encore, des prises connectées (et peut-être, bientôt, des volets roulants). Bref, c’est accessible et simple d’usage, compatible en plus avec les principaux systèmes d’exploitation mobiles. Attention à bien acheter la passerelle qui gère, à la manière des Hue, les ampoules Ikea.

Prise connectée Eve Energy — 50 €

Pas d’ampoule connectée compatible avec votre belle lampe ? Volonté de garder une belle ampoule sans abat-jour ? Pas de problème, vous pouvez connecter une lampe classique avec une prise connectée. Nous recommandons Eve Energy, d’une part parce que nous l’avons testée et en sommes pleinement satisfaits, d’autre part parce qu’elle fonctionne avec tous les systèmes d’exploitation et assistants.

La version Philips Hue est aussi très bien… et moins chère. Nous l’avons également utilisée et elle permet de faire exactement ce pourquoi elle est conçue.

Quel est le culot de mon ampoule ?

La première chose à regarder, c’est le culot de votre ampoule. Enlevez celle que vous souhaitez connecter et regardez à quoi il ressemble. Il en existe beaucoup plus qu’on l’imagine :

  • E27  : culot vissant de 27 mm, le plus courant.
  • E14  : culot vissant de 14 mm, présent notamment sur les petites lampes de bureau.
  • B22 : culot à baïonnettes, présent sur des installations plus anciennes, souvent en plafonnier.
  • G4, G9 et GU10  : culot à broche, le chiffre donnant le nombre de millimètres entre les deux broches, souvent utilisé sur les plafonniers modernes.
  • MR16  : culot à broche très spécifique avec 5,3 mm entre les deux broches.
  • R7S  : halogène.
  • G24  : vous n’avez probablement pas cette ampoule dans un endroit qui a besoin d’ampoule connectée.
Les principaux types de culots

Chance : le constructeur le plus connu d’ampoules connectées, Philips, propose sa gamme Hue en E27, GU10, B22 et E14. Autant dire qu’on a le choix, même si la grande majorité des concurrents choisissent le E27 comme référence.

Est-ce que l’ampoule sera compatible avec mon installation ?

Les ampoules connectées se contrôlent grosso modo de 4 manières : nativement par le système d’exploitation de votre smartphone (HomeKit sur iOS), par une télécommande universelle, par un assistant connecté (Siri, Google Assistant, Amazon Alexa) ou par l’application du constructeur. Souvent, les quatre options sont présentes. Le mieux reste de vérifier la présence des logos sur la fiche produit ou l’emballage.

Les logos des assistants et des fonctionnalités // Source : Numerama

Chance : une alliance de la plupart des constructeurs et marques va permettre, à terme, d’avoir un protocole unifié qui marche avec toutes les marques et tous les écosystèmes.

Comment installer une ampoule connectée ?

Une ampoule connectée n’est pas difficile à installer. Il y a, la plupart du temps, deux ou trois étapes.

  • Fixer l’ampoule connectée dans le culot ou brancher le luminaire connecté. Rien de bien sorcier : pensez à couper le courant si vous délogez et relogez une ampoule dans un culot, par sécurité.
  • Télécharger l’application dédiée à l’ampoule. Sur votre smartphone, allez sur l’App Store (iOS) ou le Play Store (Android) pour télécharger l’application de contrôle de votre ampoule. Son nom est souvent sur la boîte. Cette étape vous permettra de trouver votre ampoule et de la configurer sur votre réseau. Dans le cas des Philips Hue, il est aussi nécessaire de configurer un pont.
  • Optionnel mais conseillé : configurer l’application Maison (iOS) ou Google Home (Android). Ces applications natives à votre système d’exploitation permettent d’agréger toute votre maison connectée dans un seul endroit, avec une interface unique. Vous les préférerez souvent aux nombreuses interfaces propriétaires, parfois complexes, des différents constructeurs.

Comment fonctionne une ampoule connectée ?

Une ampoule connectée se connecte à votre smartphone, votre enceinte connectée, votre tablette, vos interrupteurs ou à un pont principalement par trois grands moyens.

  • Bluetooth LE : c’est le moyen le plus simple de faire des ampoules autonomes, sans pont.
  • Wi-Fi  : les ondes Wi-Fi peuvent être utilisées par les ampoules connectées pour recevoir des informations, principalement en provenance d’un pont.
  • Thread  : Thread est le protocole basse conso pour la maison connectée du futur. Porté par une alliance des plus grandes marques (Apple, Google et Amazon en tête), il repose sur un réseau IPv6 maillé.

Les ampoules peuvent en utiliser plusieurs. ZigBee, Z-Wave ou V-mesh sont d’autres protocole associés à la maison connectée que certaines ampoules peuvent utiliser.

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo