SpaceX a commencé à travailler sur un mini sous-marin pour évacuer les 12 enfants piégés en Thaïlande dans des caves inondées.

Depuis le 23 juin 2018, 12 enfants et leur entraîneur de football sont piégés dans un système de cave en Thaïlande. L’exploration des premières cavités est une attraction populaire de la région, mais ils n’avaient pas prévu les pluies massives qui ont submergé les grottes, les forçant à s’enfoncer dans le complexe souterrain. Aujourd’hui, les enfants âgés de 11 à 16 ans, certains ne savent pas nager, devraient plonger — et bien plonger — afin de retrouver la sortie. Une sortie dangereuse qui a déjà coûté la vie à un Navy Seal thaïlandais entraîné. Alors que 4 des enfants ont pu sortir le week-end du 7 juillet avec des plongeurs, les autres restent piégés.

Mais que vient faire Elon Musk dans cette histoire ? Eh bien l’homme d’affaires et ingénieur « numéro 1 » de Tesla a deux entreprises qui pourraient aider. D’un côté, la Boring Company est spécialisée dans l’excavation et la construction de tunnels. Quatre de ses ingénieurs ont été dépêchés sur place par Elon Musk et mis sous les ordres des autorités thaïlandaises qui peuvent utiliser leurs compétences comme elles l’entendent — pour l’heure, creuser un trou pour venir chercher l’équipe est une option qui a été mise de côté, jugée trop dangereuse.

De l’autre, SpaceX construit des fusées qui, grossièrement, sont de gros tubes propulsés. Elon Musk et ses équipes ont eu alors l’idée de transformer un tube de transfert pour oxygène liquide que l’on trouve dans les fusées Falcon 9 en un mini sous-marin. L’idée est de pouvoir avoir un tube suffisamment grand pour contenir un enfant les bras croisés, avec de l’air à l’intérieur pour toute la traversée et qui ait un système de propulsion adéquat. Les équipes de SpaceX ont déjà commencé à travailler sur un prototype en urgence et à tester sa viabilité dans la piscine d’une université américaine.

Si l’engin est viable et suffisamment sécurisé pour accomplir la mission, il lui faudra 17 heures d’avion avant d’arriver en Thaïlande. La méthode employée par les autorités thaïlandaises aujourd’hui et qui a permis de sauver les premiers enfants pourrait prendre jusqu’à 4 jours — si tout se passe bien. Et si par miracle l’équipe est sauvée avant la fin des tests de SpaceX, Elon Musk estime que cet engin pourrait tout à fait voir le jour pour aider dans des situations similaires — ou servir de véhicule de sauvetage d’urgence dans l’espace.

Partager sur les réseaux sociaux