Elon Musk n'est jamais à une excentricité près et sa dernière en date frise le too much puisqu'il a parlé d'un équipement SpaceX pour le prochain Roadster de Tesla. Oui, SpaceX, comme les fusées.

Est-ce qu’un jour Elon Musk sera à court d’idées pour faire parler de ses voitures ? L’un de ses derniers tweets, datant du 10 juin 2018, risque de faire sourire. Dans son message publié sur le célèbre réseau social, l’intéressé a évoqué une option SpaceX pour le futur Roadster de Tesla, autoproclamé voiture de production la plus rapide du monde (0 à 96 km/h en 1,9 seconde). Derrière cette promesse se cache la volonté d’installer des réacteurs de fusée à la place des sièges arrière. Oui, oui, vous lisez bien : des réacteurs de fusée ( !). Le pire ? Elon Musk est on ne peut plus sérieux.

Elon Musk

« L’option SpaceX pour le nouveau Roadster proposera dix petits réacteurs de fusée installés sur la voiture. Ils augmenteront drastiquement l’accélération, la vitesse maximale, le freinage et la prise dans les virages », affirme Elon Musk. Il conclut même : « Peut-être qu’ils permettront à une Tesla de voler. » Un vieux rêve qu’il nourrit depuis déjà un petit moment, sachant qu’un Roadster de première génération s’est retrouvé dans l’espace après le décollage de Falcon Heavy.  

Tout légitime qu’elle soit, cette énième extravagance d’Elon Musk pose question sur la sécurité d’un tel dispositif. A priori, la loi ne devrait pas l’autoriser. D’autant qu’il n’y a strictement aucune raison de booster l’accélération d’une voiture qui serait déjà la plus rapide du monde. 

Preuve qu’Elon Musk ne blague pas, il a donné quelques précisions sur ces petits réacteurs. Ils contiendront de l’air à très haute pression pouvant être relâché pour offrir une poussée puissante. L’astuce ? Apparemment, ils se rechargeront d’eux-même en puisant dans la batterie de 200 kWh, la même qui devrait assurer près de 1 000 kilomètres d’autonomie au Roadster (moins avec l’option SpaceX, de fait). Il reste maintenant à voir si Tesla sera autorisé à offrir un tel package à ses clients.

Partager sur les réseaux sociaux