Apple réfléchit à sortir un abonnement « culture » global qui regrouperait Apple Music, News, ainsi que sa future plateforme de diffusion de films, séries et documentaires originaux.

Apple serait en train de réfléchir au lancement d’un abonnement global qui regrouperait ses offres musique et médias ainsi que sa future plateforme de diffusion de films et séries originales, a rapporté The Information le 27 juin 2018.

Le média confirme des confidences déjà rapportées par des sources au sein d’Apple au Wall Street Journal à la mi-juin 2018, qui voudraient que la diffusion des futures séries et films originaux soit couplée à d’autres offres d’Apple, comme le stockage iCloud.

Pour l’instant, aucun prix ni date de lancement n’a été annoncé, mais le WSJ croit savoir que le lancement aura lieu en début d’année prochaine.

Oprah Winfrey. Wikimedia

L’inconnue vidéo en ligne

Apple prépare son arrivée en force sur le marché de la vidéo en ligne depuis plusieurs mois. Après avoir confirmé vouloir investir un milliard de dollars dans des contenus exclusifs cette année, la firme à la pomme a ensuite débauché des célébrités comme Steven Spielberg (pour produire une adaptation de sa série des années 80 Histoires fantastiques), Jennifer Aniston et Reese Witherspoon (pour une série de deux saisons qui n’a même pas encore de synopsis), et plus récemment la présentatrice-star Oprah Winfrey  ainsi que les droits de la mini-série française Calls.

L’objectif est assumé : créer de toute pièce un catalogue de contenus pour se faire une place aux côtés des acteurs déjà bien installés dans le monde de la SVOD, Hulu, Netflix et Amazon Prime Video en tête. Mais toutes ces acquisitions soulève une question qui devient pressante : où Apple compte-t-il diffuser tous ces programmes originaux qu’il commande ?

Selon Bloomberg Business, la firme de Tim Cook n’a pas l’intention d’utiliser sa plateforme Apple Music. Au vu des prétentions d’Apple, il semble plus logique que l’entreprise soit en train de développer une autre interface, à l’heure où les utilisateurs sont habitués à la simplicité de celle de Netflix, dont l’objectif est de minimiser le nombre de clics effectués dans son appli.

Partager sur les réseaux sociaux