Le forfait 2€ de Free peut maintenant être configuré avec deux « booster », avec au choix 3 Go ou 20 Go d’Internet. C’est la première fois que Free expérimente la possibilité de choisir différentes options.

Depuis plusieurs mois, Free joue régulièrement avec le prix de son forfait 2€ boosté. L’opérateur semble hésiter entre une option payante à petit prix, avec très peu d’Internet, ou une option payante plus chère (entre 3 et 5 euros par mois), pour un usage bien plus régulier de la 4G. Cela lui a valu plusieurs critiques, puisque Free s’était engagé à ne pas augmenter ses prix jusqu’en 2027.

Comme l’a remarqué Tiino-X83 sur Twitter, Free a discrètement mis à jour ses forfaits aux alentours du 11 juillet. Les nouveaux abonnés du forfait à 2 euros ont désormais le choix entre :

  • 2 euros par mois (0 euro pour les abonnés Freebox) : 50 Mo d’Internet, soit seulement de quoi recevoir quelques mails, dont pas d’Internet).
  • 2,99 euros par mois (0,99 euro pour les abonnés Freebox) : 3 Go d’Internet, soit assez pour un usage occasionnel, avec du Wi-Fi la plupart du temps).
  • 5,99 euros par mois (3,99 euros pour les abonnés Freebox) : 20 Go d’Internet, soit assez pour un bon usage mensuel. C’était le seul booster proposé jusque-là.

Laisser le choix du volume d’Internet au client est une bonne idée

Avec cette nouvelle manière de commercialiser son offre d’entrée de gamme, Free ferme le débat sur le prix du booster. L’opérateur propose un forfait 2€ pour les personnes qui veulent juste téléphoner, un forfait 2,99€ pour les personnes qui veulent pouvoir envoyer des messages WhatsApp et aller sur Facebook et un autre à 5,99€ pour celles et ceux qui comptent utiliser beaucoup plus leur téléphone. Son offre la plus abordable n’a jamais été aussi complète.

Screenshot 2024-07-11 at 12.21.25

Techniquement parlant, l’abonné souscrit au forfait à 2 euros, avec 50 Mo d’Internet. Le booster prend la forme d’une option à 99 centimes (3 Go) ou 3,99 euros (20 Go). Elle peut être prise occasionnellement, puis résiliée quand elle n’est pas nécessaire. Elle est encore plus avantageuse pour les abonnés Freebox, qui peuvent bénéficier de la base gratuitement et ne payer l’option que s’ils en ressentent le besoin.

Que proposent les concurrents de Free aux mêmes prix ?

Sur son site, Free propose désormais cinq offres. Le forfait 2€ (avec ses deux options), le forfait Série Free (160 Go pour 10,99 euros) et le forfait Free 5G (300 Go pour 19,99 euros). Les abonnés Freebox peuvent obtenir des remises supplémentaires.

Que proposent les concurrents directs au prix du forfait Free à 2 euros ? Voici un tableau fraîchement actualisé par nos soins :

Free 2€Free 2€ Boost 1Free 2€ Boost 2SoshRedB&You
Appels2 heuresIllimitésIllimitésIllimitésIllimitésIllimités
SMS/MMSIllimitésIllimitésIllimitésIllimitésIllimitésIllimités
Internet en France50 Mo3 Go en 4G20 Go en 4G10 Go en 4G30 Go en 4G20 Go en 4G
Prix2 euros2,99 euros5,99 euros 6,99 euros 5,99 euros 5,99 euros
Prix abonné Freebox0 euro0,99 euro3,99 euros

Reste à répondre à une question : Free va-t-il conserver cette grille tarifaire longtemps ? Ou va-t-il encore changer d’avis ? L’opérateur est un des plus instables du marché, avec une modification de son site presque tous les mois. En attendant, notre guide pour trouver le meilleur forfait mobile peut vous servir.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.