Depuis 2011, Apple propose aux utilisateurs de ses produits d’utiliser iMessage, une application de messagerie connue pour ses bulles bleues. Pourtant, en 2024, l’icône de l’application Messages est verte.

Le 27 mars, un tweet du développeur Benjamin Mayo a piqué notre curiosité : comment se fait-il que le logo de l’application Messages dans l’environnement Apple soit vert, alors que la marque défend depuis des années la supériorité d’iMessage, connu pour sa couleur bleue ? Aux États-Unis, la guerre entre les bulles bleues et les bulles vertes est devenue un sujet sociétal majeur, alors que des adolescents sont moqués quand ils envoient un SMS (vert) depuis un smartphone Android.

Pour Apple, iMessage est la meilleure application de messagerie du marché. La marque n’envisage pas de lancer l’application sur Android et recommande même sur le ton de l’humour, par l’intermédiaire de son patron Tim Cook, d’acheter un iPhone pour profiter des bulles bleues. L’arrivée du RCS sur iPhone en 2024, le successeur du SMS, ne devrait rien changer : Apple a prévenu que les messages RCS conserveraient des bulles vertes.

17 ans après le lancement du premier iPhone, qui ne supportait que les SMS (même pas les MMS), comment expliquer le maintien de la couleur verte dans l’application Messages ?

De SMS à Messages, jusqu’à l’arrivée de iMessage

En 2007, quand Apple a lancé le premier iPhone, il n’y avait que 16 applications préinstallées, sans possibilité d’en installer d’autres. Seules deux d’entre elles étaient vertes : « Téléphone » et « SMS » (Phone et Text en anglais). Dès iPhone OS 1.0, Apple avait fait le pari de messages sous la forme de bulles vertes et blanches, au lieu de menus séparés pour les messages reçus et les messages envoyés. À l’époque, c’était précurseur.

L'évolution du logo de Messages sur iOS (ex-iPhone OS).
L’évolution du logo de Messages sur iOS (ex-iPhone OS). // Source : Numerama

Au démarrage, les capacités de la messagerie de l’iPhone étaient extrêmement limitées. SMS portait bien son nom, puisqu’elle ne supportait que les messages texte. Les MMS sont arrivés plus tard, avec iPhone OS 3.0 (2009), ce qui a conduit Apple à renommer son application Messages, avec un nouveau logo avec une bulle vide.

image

En 2011, Steve Jobs annonce iMessage. Considéré par beaucoup comme un concurrent de BBM (la messagerie des BlackBerry), cette solution passe par Internet, est gratuite à l’étranger, supporte les avis de réception et permet d’envoyer des pièces jointes en haute définition. Les bulles iMessage sont bleues, pour éviter de les confondre avec les SMS. La promesse d’Apple est la suivante : dès que ce sera possible, l’iPhone utilisera iMessage plutôt que les SMS. Les utilisateurs n’ont pas à installer une application séparément.

Rapidement, iMessage rencontre le succès. Les SMS deviennent ringards et les propriétaires d’iPhone sont heureux d’aller plus vite avec cette solution maison. Apple aurait pu profiter d’une mise à jour de l’iPhone pour remplacer le logo de Messages par un logo bleu, mais ne le fait jamais. La mise à jour iOS 7, lancée en 2011, change toutes les icônes de l’iPhone… mais conserve du vert, désormais plus fluo, pour Messages.

Sur Mac, Apple a essayé le bleu, puis a adopté le vert

Apple a-t-il déjà envisagé de remplacer le vert de Messages par du bleu ? Il suffit de regarder macOS (ex-OS X, ex-Mac OS X) pour imaginer que oui.

Avant la création d’iMessage, Apple proposait sur Mac sa propre application de messagerie, dénommée iChat (avec un logo bleu). Les fans de la marque ont longtemps attendu son lancement sur iPhone, mais ce dernier n’a jamais eu lieu. La marque a préféré tuer iChat et repartir de zéro avec iMessage.

En 2012, un an après l’iPhone, Apple lance Messages sur Mac. Surprise : l’application dispose d’un logo bleu, en hommage aux bulles bleues d’iMessage. Il faut dire qu’à l’époque, l’application Messages sur Mac ne supportait que les iMessage. Il était impossible de lire les SMS de son iPhone sur son ordinateur.

L'évolution du logo de l'application de messagerie sur Mac.
L’évolution du logo de l’application de messagerie sur Mac. // Source : Numerama

Pendant huit ans, l’iPhone et le Mac n’ont pas eu la même icône. Celle du smartphone est restée verte, celle de l’ordinateur était bleue.

En 2020, avec macOS Big Sur, Apple a fusionné les interfaces d’iOS et de macOS. Toutes les icônes de l’iPhone ont débarqué sur Mac, ce qui a mis fin à l’existence du logo bleu. La couleur de Messages est officiellement le vert.

Une question d’habitude ?

Quand on reçoit un message sur iPhone, qu’il s’agisse d’un SMS ou d’un iMessage, la notification affiche un logo vert. Un comble pour une marque qui défend vivement sa technologie propriétaire, que les autorités suspectent même d’être un moyen de créer un monopole. D’une certaine manière, Apple fait la promotion du SMS avec l’icône d’iMessage, une technologie obsolète, non sécurisée et moins bonne que sa propre messagerie.

Comment expliquer cette décision ? Numerama connaît suffisamment Apple pour savoir que la marque n’est pas du genre à expliquer ce type de choix. On peut imaginer que le vert est devenu une habitude pour ses utilisateurs, ce qui incite la marque à ne pas le changer. Autre hypothèse : les applications de messagerie concurrentes, hors WhatsApp, utilisent du bleu. Apple pense peut-être préférable de conserver ce design, vieux de 17 ans, même s’il correspond à l’ancêtre d’iMessage, pour ne pas rompre l’uniformité avec l’appli Téléphone.

Les principales applications de messagerie dans l'environnement iOS. Le vert est plus universel que le bleu.
Les principales applications de messagerie dans l’environnement iOS. // Source : Capture Numerama

Sur Android, les applications Téléphone et Messages de Google sont bleues. Une autre bonne raison de conserver du vert sur iOS.

Le bleu deviendra-t-il un jour la couleur officielle de Messages chez Apple ? Difficile de l’imaginer, alors que le Mac et le Vision Pro utilisent aussi le vert.

Source : Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !