Depuis quelques jours, des abonnés à la Freebox Ultra signalent un problème de connexion en Wi-Fi 2,4 GHz. D’après nos tests, il s’agit d’une interférence liée aux disques durs branchés en USB.

Avec la Freebox Ultra, Free a fait le choix d’abandonner les quatre emplacements internes dédiés à l’utilisation de disques durs. L’opérateur jure que ce n’est pas un problème, car il est toujours possible d’utiliser le port USB 3 de la box pour connecter un ou plusieurs disques durs, avec les mêmes fonctions que sur la Freebox Delta. Une affirmation que Numerama a pu constater avec sa Freebox de test : un dock permet bien de retrouver ses disques durs, son gestionnaire de téléchargements et son serveur Plex.

S’il est bel et bien possible de connecter un ou plusieurs disques durs à la Freebox Ultra, l’opérateur semble avoir oublié un détail essentiel : les périphériques USB 3, comme les disques durs, sont réputés pour créer des interférences sur le Wi-Fi 2,4 GHz et le Bluetooth. Connecter un disque dur en USB 3 à une box Internet, avec des antennes très proches, n’est donc pas une très bonne idée.

Le Wi-Fi 2,4 GHz tombe en panne

Ce problème, plusieurs dizaines de propriétaires de la Freebox Ultra l’ont aussi constaté. Certains ont immédiatement fait le lien avec l’utilisation d’un disque dur ou d’une clé USB, d’autres suggèrent un problème plus large lié aux antennes de la Freebox. Une piste qui semble peu probable au moment de l’écriture de cet article, puisque débrancher les disques durs suffit à réparer le problème.

Quelques heures après avoir connecté à dock HDD à sa Freebox Ultra de test, Numerama a constaté que plusieurs des appareils à domicile ne fonctionnaient plus. Interrupteur pour allumer la lumière, interphone connecté, aspirateur-robot, hub domotique, radiateurs, prise connectée… Étrangement, le reste du réseau fonctionnait correctement.

Dans les réglages Wi-Fi, seuls les appareils 2,4 GHz à quelques centimètres de la Freebox apparaissent. Les autres sont marqués absents.
Dans les réglages Wi-Fi, seuls les appareils 2,4 GHz à quelques centimètres de la Freebox apparaissent. Les autres sont marqués absents. // Source : Numerama

En fouillant dans les réglages Wi-Fi de la Freebox Ultra, il a été possible de dresser un premier constat : tous les appareils fonctionnels étaient connectés aux bandes 5 GHz et 6 GHz. Concernant le 2,4 GHz, sur une dizaine d’appareils, seuls deux étaient connectés au réseau. La première solution a été de réinitialiser les réglages de la Freebox, en vain.

Puis, en débranchant les disques durs, tout est soudainement revenu à la vie. Numerama a testé plusieurs configurations, avec ou sans disque dur, et la plupart des équipements connectés en 2,4 GHz tombent systématiquement en panne quand un disque dur est branché à la Freebox. Que se passe-t-il si on élimine le dock, en branchant juste un disque dur directement ? Les mêmes interférences. Certains appareils résistent à l’allumage d’un disque dur, d’autres tombent immédiatement.

Numerama a testé pour vous l'aluminium autour d'un dock, qui diminue les interférences sans miracle. Évidemment, la nature ouverte du dock n'aide pas.
Numerama a testé pour vous l’aluminium autour d’un dock, qui diminue les interférences sans miracle. Évidemment, la nature ouverte du dock n’aide pas. // Source : Numerama

Que faire pour pallier ce bug ? Recouvrir le dock d’aluminium n’est pas suffisant, puisque la vibration émise par le câble se propage jusqu’à la box. En l’état, la seule solution est de débrancher les disques durs lorsqu’ils ne sont pas utilisés, en attendant d’investir dans un meilleur équipement.

Un câble plus long et anti-interférences, qui pourrait permettre de placer les disques durs à plusieurs centimètres de la Freebox, devrait normalement régler le problème (ou un boîtier anti-interférences, même si cette option peut coûter plus cher). En posant les disques durs au sol, à 50 centimètres de la Freebox, un seul appareil sur dix ne réussit pas à capter le réseau. C’est plutôt rassurant.

En soi, ce problème n’est pas dramatique puisque la plupart des utilisateurs n’utiliseront probablement pas leur Freebox Ultra comme un NAS. Toujours est-il qu’entre la disparition des quatre emplacements disques durs et les interférences de l’USB 3, Free a véritablement conçu une box moins pratique pour les personnes en quête d’un serveur multimédia. Pour eux, peut-être que le temps d’acheter un appareil dédié à ces usages est venu ? La Freebox Ultra a d’autres qualités, comme son excellent Wi-Fi 7 avec du 8 Gb/s symétrique.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !