Vous êtes en mal de conflits ? Pas de souci. Numerama vous propose un panel de sujets de conversation qui auront le don d’agacer vos amis technophiles ou votre famille scientifique. Clashs garantis.

Ça y est, la fin de 2023 n’a jamais été aussi proche. Certains s’en réjouiront, d’autres… étaient probablement dans le coma pendant douze mois, s’ils estiment que cette année était une bonne année. Néanmoins, vous y êtes, c’est bon. Vous rejoignez des proches pour le réveillon ; vous vous regroupez autour d’un jeu de société / une grosse enceinte / une boule à facette / du gui / une tisane (gardez la mention qui vous sied le plus) ; et commencez à partager des banalités sur l’année écoulée, malgré votre dédain partagé pour le small talk de soirée.

Vous avez lu Numerama toute l’année et ça tombe bien. Il est temps de mettre à profit tout ce que vous avez appris sur notre site, grâce aux journalistes spécialisés qui l’enrichissent de merveilleux articles, rédigés avec un soin méticuleux.

Pour mettre un peu de piment dans vos interactions, n’allez pas directement dans l’affrontement : disséminez ces quelques phrases lors de votre échange. Si la personne en face de vous s’y connait en sciences et en nouvelle technologie, elle devrait commencer à faire les yeux ronds. Vous êtes sur la bonne voie. Charge à vous, ensuite, de rectifier le tir, ou d’assumer votre nouvelle personnalité, celle de quelqu’un qui n’y connait rien, mais a un avis tranché sur tout. Bonne année !

« J’ai jeté mon iPhone 12 à la poubelle, à cause des ondes »

Quel étrange mois de septembre pour l’iPhone 12, retiré de la vente par surprise en France à cause d’un dépassement du seul d’exposition aux ondes, qui l’a fait basculer dans la catégorie « interdiction », malgré un très faible débordement. L’affaire a pris des proportions inhabituelles, alors qu’il était apparu que le souci était avant tout une divergence d’appréciation sur la façon de mesurer les ondes.

Bref, si vous souhaitez bazarder votre smartphone, personne ne vous en empêchera. Mais vous pouvez éliminer n’importe lequel, pas seulement celui-ci.

iPhone 12  // Source : Numerama
Le grand méchant iPhone 12. // Source : Numerama

« J’ai appris qu’on ne pouvait plus utiliser Netflix à plusieurs »

Netflix n’a pas tout à fait interdit le partage de compte entre utilisateurs et utilisatrices ; la plateforme a toutefois bien commencé à empêcher certaines libertés, comme d’accueillir des personnes sur votre compte si elles ne vivent pas sous votre toit. La mesure n’est pas pour autant si coercitive : si la personne se connecte ailleurs (pensons aux foyers divorcés ou aux gens en vacances, par exemple), un code vous sera envoyé par mail, et il faudra simplement le renseigner dans l’appareil. Oui, il est toujours recommandé de disposer de son propre abonnement et de payer pour cette souscription. Mais de là à dire qu’il est impossible de partager son Netflix, il s’agit d’une sacrée hyperbole.

« J’ai un plan pour aller observer de près l’épave du Titanic »

Franchement ? On déconseille.

Le sous-marin Titan qui a implosé sous l'eau en 2023, tuant les 5 personnes à bord // Source : Oceangate
Le sous-marin Titan qui a implosé sous l’eau en 2023, tuant les 5 personnes à bord. // Source : Oceangate

« Regarde la super tablette que j’ai offerte à mon fils, c’est une Dragon Touch KidzPad ! »

Le Père Noël a parfois tendance à offrir des objets technologiques bon marché, mais pas très sécurisés. Numerama a mis en évidence il y a quelques mois que des logiciels malveillants avaient été pré-installés sur la tablette Dragon Touch KidzPad, vendue sur Amazon. Moralité : gare à ce que vous achetez et offrez. Il y a toujours un risque pour qu’un cadeau tech soit un gros risque pour les données personnelles.

La Dragon Touch KidzPad en question // Source : Amazon
La Dragon Touch KidzPad en question. // Source : Amazon

« J’ai entendu parler d’un matériau incroyable, LK-99, c’est le futur de la supraconductivité »

LK-99 a bouleversé la planète science à l’été 2023 : ce matériau découvert en Corée était potentiellement un supraconducteur, tout en fonctionnant à température ambiante. Un matériau sans résistance électrique aurait, en effet, des implications révolutionnaires pour l’électricité. Pas de chance, néanmoins : l’expérience coréenne n’a pas pu être reproduite, et la hype est vite redescendue. Si les espoirs ne sont pas complètement morts, car le matériau reste intéressant en soi, les scientifiques se montrent très sceptiques. Autant dire que la supraconductivité rêvée, ce n’est pas pour aujourd’hui — ou demain.

La vidéo issue de l'expérimentation initiale de LK-99.  // Source : Hyun-Tak Kim
La vidéo issue de l’expérimentation initiale de LK-99. // Source : Hyun-Tak Kim

« On dit : ‘une TV’ »

Si vous travaillez dans la tech ou à Numerama et que vous écrivez « une TV », vous vous ferez forcément lyncher. C’est comme ça, c’est une loi immuable. TV est l’abréviation de téléviseur, donc on dit « un TV ». Ne me regardez pas ainsi, ce n’est pas moi qui édicte les règles. Ce sont les geeks qui s’ennuient.

« Non, tu ne me feras pas passer à la voiture électrique, l’autonomie est à chier »

Arrêtez de vouloir absolument une voiture électrique avec 1 000 km d’autonomie. Voilà ce que Numerama n’a eu de cesse de répéter au fil de l’année 2023. Dans notre rubrique Vroom, dédiée à la mobilité de demain, ou à travers notre newsletter Watt Else, on tord le cou aux idées reçues sur l’auto électrique.

Alors oui, on sait, le manque d’autonomie, ça fait peur. Mais les faits sont là : aucun Français ne dépasse en moyenne les 50 km de trajet au quotidien. Bien sûr, il y a les départs en vacances, mais le réseau de bornes de recharge s’étend à grande vitesse en France et rend très accessibles même les plus grands trajets. L’autonomie gargantuesque est un mirage qui existe seulement pour se rassurer. Il est vrai que la voiture électrique demande des adaptations (j’ai moi-même troqué mon scooter thermique pour un électrique il y a trois ans et j’ai dû changer certains aspects de ma planification de trajets), mais le gain (économies sur l’essence, peu de pollution en CO2, adaptation aux futures lois coercitives) est significatif.

Tesla en pause supercharge  // Source : Tesla
Une Tesla en pause au superchargeur. // Source : Tesla

« Le bitcoin remonte, tu devrais investir maintenant »

Le monde regorge d’influenceurs et influenceuses crypto peu scrupuleux qui vous promettent monts et merveilles. Ces dernières semaines, ils sont revigorés par le fait que la valeur du bitcoin retrouve des couleurs (on parle déjà de 40 000 dollars) après une traversée du désert de 18 mois. Faut-il pour autant se lancer les yeux fermés dans un investissement qui restera très majoritairement spéculatif ?

Les crypto-monnaies charrient encore de très belles promesses sur les possibilités de finances alternatives et décentralisées, loin des instances dirigeantes décisionnaires. Néanmoins, la réalité laisse pour l’instant beaucoup moins rêveur : la majorité des cryptos sont toujours échangées à but d’enrichissement personnel, tandis qu’un quart de tous les bitcoins reste contrôlé par 0,01 % des propriétaires.

« Il parait que GTA 6 est hyper féministe »

Calmons-nous deux secondes.

La fille en bikini de GTA 6 // Source : Capture YouTube
La fille en bikini de GTA 6. // Source : Capture YouTube

« Qu’on ne me dise pas qu’il y a un réchauffement climatique avec toute cette pluie ! »

La météo, ce n’est pas le climat. Le climat, ce n’est pas la météo. La météo correspond à des fluctuations à court terme (tiens Ginette, regarde, il pleut !) ; le climat correspond à des ensembles de valeurs structurelles au long terme sur des dizaines d’années (regarde Ginette, en Arctique, la banquise fond plus vite que prévu et les scientifiques sont très inquiets !).

Source : Extrait de Cosmos : Possible Worlds
C’est clair ? // Source : Extrait de Cosmos : Possible Worlds

« Numerama+, c’est comme Numerama, mais en jaune »

Plus

On pourrait le croire, et je ne vous en voudrais pas. Numerama Plus, c’est bien plus qu’une version de Numerama à la colorimétrie pastel. Numerama a lancé en cette fin d’année une version payante de son média, avec un seul postulat très important pour nous : ne pas verrouiller l’information sous paywall. Car même si parfois, on fait des articles un peu rigolos (celui-ci en est un), on estime qu’ils sont tous là pour apporter quelque chose en plus aux lecteurs et lectrices.

L’idée, c’est d’apporter de nombreuses fonctionnalités innovantes et de supprimer toutes les publicités, en échange d’un abonnement à petit prix.

En plus, il y a chaque semaine une newsletter exclusive pour les adhérents et adhérentes, elle s’appelle Toujours Plus, que je prends beaucoup de plaisir à écrire. J’espère que vous serez de plus en plus nombreux et nombreuses à la lire !


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !