Dans une vidéo diffusée en direct, Elon Musk a présenté à ses abonnés la nouvelle version de la conduite autonome des Tesla. Pour les faire rire, il a décidé de se rendre chez Mark Zuckerberg, en montrant publiquement son adresse.

Un feu rouge brûlé, des conditions d’utilisation non respectées, l’usage du téléphone au volant, l’adresse de Mark Zuckerberg donnée publiquement (alors qu’il avait fait fermer le compte ElonJet à qui il reprochait de violer sa sécurité en donnant son emplacement), le dernier live d’Elon Musk, diffusé le 26 août 2023, était assez sensationnel. Comme le rapporte le média The Verge, le milliardaire a diffusé pendant 45 minutes une vidéo d’une Tesla qui conduit toute seule, grâce à la version v12 du FSD (Full Self Driving). Une vidéo où Elon Musk n’a pas respecté les règles à plusieurs reprises, alors qu’il les a lui-même fixées.

Elon en roue libre, épisode 276

Comme le souligne The Verge, le timing de ce live n’est sans doute pas anodin. Il intervient à un moment où les autorités américaines s’apprêtent à donner leur verdict sur plusieurs accidents qui auraient été causés par la conduite autonome des Tesla. Elon Musk, fidèle à son habitude, a sûrement voulu les provoquer, en s’appuyant sur sa gigantesque communauté. Toujours est-il que son live a surtout créé de nouvelles polémiques, à cause de son comportement.

Pendant 45 minutes, Elon Musk a tenu son téléphone d’une main, tout en surveillant la route de l’autre. Le but de sa démonstration était de montrer qu’une Tesla peut se rendre d’un point A à un point B sans intervention humaine, mais le problème est que Tesla interdit formellement l’usage du téléphone sur le siège conducteur lorsque le FSD est activé. Pire, ses actions sont même illégales en Californie, mais Elon Musk ne craint rien puisqu’aucun policier ne l’a surpris en pleine action.

L'adresse de Mark Zuckerberg affichée en clair avec un Elon Musk hilare, qui se filme au volant, voilà un grand moment de live.
L’adresse de Mark Zuckerberg affichée en clair avec un Elon Musk hilare, qui se filme au volant, voilà un grand moment de live. // Source : Elon Musk / X

Le live d’Elon Musk est parfois lunaire, puisque le milliardaire rigole en plein trajet, en raison de ses propres bêtises qui l’amusent. À 19 minutes et 53 secondes, sa Tesla se met d’ailleurs à accélérer en plein feu rouge, ce qui l’oblige à reprendre le volant lui-même. Elon Musk ironise alors sur le caractère bêta du logiciel et remet aussitôt la conduite autonome. Il s’agit du seul problème notable observé pendant 45 minutes, la Tesla s’est bien comportée le reste du temps.

En revanche, on ne peut pas dire la même chose d’Elon Musk qui, pour amuser la galerie, a souhaité embêter Mark Zuckerberg. Ses fans rêvent de voir son combat avec le patron de Meta, alors le patron de Tesla les a fait saliver. Une fois arrivé dans un quartier résidentiel, Elon Musk a demandé à son collègue, assis à côté de lui, de chercher sur Google l’adresse de Mark Zuckerberg, histoire de taper à la porte pour se battre. L’adresse a été trouvée et filmée à l’écran de la Tesla (vers 26:40), puis Elon Musk a eu la bonne idée de s’y rendre (avec la conduite autonome, qui le gare automatiquement sur le côté de la route). Une fois arrivé devant, Elon Musk n’a pas voulu sortir à cause des équipes de sécurité. Il a demandé à sa Tesla de rentrer au siège de la marque.

Un comportement douteux vis-à-vis de Mark Zuckerberg

« On va juste lui dire bonjour. […] Je ne pense pas que cela puisse être considéré comme du doxxing (divulgation de données personnelles) si nous l’avons juste googlé ».

Elon Musk a-t-il harcelé Mark Zuckerberg avec ce geste ? S’il est vrai que l’adresse du créateur de Facebook peut être trouvée sur Internet (il y a plusieurs articles sur ses habitudes), le fait qu’Elon Musk l’expose en direct à plus de 10 millions de personnes n’est pas très malin. Ses fans pourraient être tentés de faire comme lui, au risque de compromettre la sécurité personnelle de Mark Zuckerberg. Ajoutons aussi qu’Elon Musk a banni de X les comptes qui suivaient son jet privé, sous prétexte que communiquer son emplacement était dangereux pour sa famille.

Elon Musk / Mark Zuckerberg  // Source : Wikimedia Commons / Montage Numerama
Elon Musk et Mark Zuckerberg s’attaquent publiquement depuis plusieurs mois. // Source : Wikimedia Commons / Montage Numerama

Une nouvelle fois, Elon Musk prouve que les règles qu’il impose ne s’imposent pas à lui-même. Le milliardaire ne semble même pas s’en apercevoir, mais ses fans se sont au moins bien amusés.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !