Un jour, une idée. Après avoir changé le nom de Twitter pour X, les équipes d’Elon Musk introduisent un abonnement payant sans certification, pour pouvoir donner de l’argent au réseau social sans s’afficher publiquement.

Il y a quelques années, être certifié sur Twitter était le Graal absolu. Depuis l’arrivée d’Elon Musk à la tête d’un réseau social, la suppression des badges bleus accordés aux personnalités vérifiées et le lancement de badges bleus payants, qui permettent à n’importe qui d’obtenir le pictogramme, sans vérification d’identité, font que certains considèrent le badge bleu comme une « honte ». Beaucoup y voient une preuve que l’on a décidé consciemment de donner de l’argent à Elon Musk, malgré toutes les polémiques qui l’entourent. Il n’est pas rare de voir des gens répondre à des personnes certifiées pour se moquer, à l’aide de mèmes parfois peu élogieux.

Ce problème, Twitter l’a bien compris. Depuis le 2 août, le réseau social permet de s’abonner à « Blue » (le nouveau nom de Twitter Blue), sans afficher le logo de vérification. Un moyen pour lui de gagner plus d’argent, en ne se mettant pas les anti-Musk à dos.

Le compte X News Daily, fan de Twitter et d'Elon Musk, est le premier à avoir partagé ce changement.
Le compte X News Daily, fan de Twitter et d’Elon Musk, est le premier à avoir partagé ce changement. // Source : X News Daily / Twitter

Des avantages, sans le badge bleu

Pourquoi payer 9,60 euros par mois pour Twitter Blue (ou Blue) si on ne profite même pas du badge vérifié ? Contrairement à ce que certains peuvent penser, l’abonnement payant à Twitter offre plusieurs fonctions intéressantes, à la différence de celui de Meta, qui se concentre sur la certification.

Par exemple, avec Twitter Blue, on peut :

  • Modifier ses tweets (une fonctionnalité assez limitée, puisque les réponses ne peuvent pas être changées),
  • Ajouter un minuteur quand on envoie un tweet, pour avoir le temps de se relire.
  • Apparaître avant les comptes gratuits dans les réponses (ce qui fausse le débat public, en donnant plus d’importance aux comptes Blue qu’aux autres).
  • Changer l’icône de l’application.
  • Ne pas être limité dans le nombre de tweets que l’on voit tous les jours, alors qu’il y a une limite assez basse sur les comptes gratuits depuis Musk.
  • Accéder à XPro, le remplaçant de Tweetdeck, désormais payant.
Le logo de X sur celui de Twitter.  // Source : Numerama
Le logo de X a remplacé celui de Twitter. // Source : Numerama

Pour les personnes qui passent beaucoup de temps sur Twitter/X, mais qui ne souhaitent pas donner l’impression qu’elles sont fans d’Elon Musk, s’abonner à Blue et cacher le badge bleu est une bonne option. De quoi éviter les moqueries, tout en ayant accès à certaines fonctions quand nécessaire. Il est toutefois dommage que Twitter ne baisse pas les prix pour les personnes qui refusent le badge bleu.

Doit-on voir dans cette nouveauté un aveu d’échec ? Un peu, mais c’est finalement une plutôt bonne décision de Twitter/X, qui écoute les reproches de certains de ses utilisateurs au lieu de s’obstiner avec sa coche bleue. Il n’y a plus qu’à espérer pour le compte en banque du réseau social que cette nouvelle option rencontre du succès.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !