Android Pie est maintenant sur un smartphone sur trois. Android 10 et 11 progressent. Toutes les autres moutures s'effondrent. Voilà le panorama le plus récent de la fragmentation d'Android.

Google ne communique plus aussi régulièrement qu’avant sur l’état des lieux d’Android. Jusqu’en 2019, l’entreprise américaine donnait des nouvelles du degré de fragmentation de son système d’exploitation mobile, c’est-à-dire la distribution entre les différentes versions (Android 8, Android 9, Android 10, etc.). Un tableau était mis à disposition, mais celui-ci est aujourd’hui abandonné.

Il est toutefois possible de connaître la situation en consultant les informations dans Android Studio, qui est l’environnement de développement pour les applications mobiles Android. Des statistiques sont ainsi régulièrement partagées, par exemple sur Reddit, afin de donner des nouvelles de la répartition entre les différentes mises à jour, ce qui permet d’avoir une petite idée sur leur rythme d’adoption.

Les statistiques les plus récentes qui sont indiquées et pour lesquelles nous avons pu mettre la main dessus datent de février 2021 — la répartition qui suit est donc à lire avec prudence, car les scores ont pu changer entre temps. Il n’en demeure pas moins qu’elles seront toujours plus fraiches que celles datant de la dernière mise à jour, qui remonte au mois de mai 2019.

Et vous, quelle version d’Android faites-vous tourner ? // Source : Frandroid

Répartition des versions d’Android

Version Nom de code Distribution
4.0.4 et inférieure Autres 0,2 %
4.1.x, 4.2.x et 4.3 Jelly Bean 1,7 %
4.4 KitKat 4 %
5.0 et 5.1 Lollipop 9,2 %
6.0 Marshmallow 11,2 %
7.0 et 7.1 Nougat 12,9 %
8.0 et 8.1 Oreo 21,3 %
9 Pie 31,3 %
10 Android 10 7,2 %
11 Android 11 < 1 %

Aujourd’hui, c’est Android Pie qui constitue le gros de l’écosystème Android, avec une présence sur pratiquement un smartphone sur trois qui a été aperçu par les outils de mesure  de Google. Il s’agit d’une branche sortie en août 2018. Elle est suivie à bonne distance par Android Oreo, qui équipe plus d’un appareil sur cinq. Cette mouture est disponible depuis août 2017.

Toutes les versions avant Android Pie sont en déclin, avec pour certaines qui sont très anciennes une part de marché qui confine à l’anecdotique — en particulier pour KitKat et Jelly Bean. Les versions Lollipop, Marshmallow et Nougat font pratiquement jeu égal et occupent environ un smartphone Android sur dix. Certaines versions encore plus vieilles ne sont même plus directement mentionnées.

Samsung smartphone
Certaines versions trop anciennes d’Android ne sont plus vraiment mesurées. // Source : Frikjan

Quant aux deux mises à jour les plus récentes, Android 10 et Android 11, sorties en septembre 2019 et février 2020, leur taux d’adoption reste relativement bas — il faut toutefois garder en tête que ce tableau reflète la situation au mois de février 2021. La sortie des mises à jour chez les constructeurs a, en l’espace de six mois, permis de faire basculer des mobinautes, sans parler de la sortie de nouveaux smartphones.

Du temps où Google maintenait son tableau, la société expliquait que les statistiques « sont collectées à partir de la nouvelle application Play Store, qui fonctionne avec Android 2.2 et plus, donc les appareils fonctionnant avec des versions plus anciennes ne sont pas inclus  ». Les versions inférieures à 0,1 % étaient exclues. Pour amasser ces données, Google relevait les terminaux qui passaient sur le Play Store au cours des 7 derniers jours.

Article publié initialement le 31 juillet 2018 et mis à jour le 26 août 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo