Cloudflare a observé une très forte progression du trafic Internet à travers Starlink, le service d’accès à Internet de SpaceX, pour l’année 2022.

100 000 clients revendiqués en août 2021 et maintenant plus d’un million, selon un point d’étape fourni en décembre 2022. D’après SpaceX, son service d’accès à Internet par satellite — Starlink — progresse bien. L’opérateur est aujourd’hui présent dans bien des pays : en Amérique du Nord, en Europe, au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans divers autres territoires, notamment d’Amérique du Sud.

Le trafic Internet de Starlink est 15 fois plus important en décembre qu’en janvier

Cette multiplication par dix du nombre de clients a une répercussion évidente : le trafic Internet qui transite par Starlink a grandement augmenté ces derniers mois. En fait, il a même explosé en 2022, selon les observations de l’entreprise américaine Cloudflare, qui commercialise des solutions pour les sites web et les plateformes en ligne. En décembre, le trafic de Starlink a été multiplié par 15 par rapport à janvier.

« Starlink n’est pas encore disponible dans le monde entier, mais le trafic augmente. En Ukraine, Starlink a fourni une connectivité Internet de secours pendant l’invasion russe. Le trafic a connu un pic en Roumanie après le lancement du service dans ce pays en mai, et aux États-Unis, le trafic a augmenté régulièrement tout au long de l’année », relève Cloudflare. Il est possible d’observer la situation pays par pays en en choisissant en un sur Cloudflare.

trafic internet spacex starlink france
L’évolution du trafic Internet de Starlink en France en 2022. // Source : Cloudflare

Dans le cas de la France, le trafic Starlink était considéré comme inexistant au début de l’année 2022, selon les radars de Cloudflare. C’est à partir du mois de février que la courbe a commencé à s’élever, avec un décollage important avec l’arrivée de mars. Depuis, le trafic a globalement continué à augmenter, malgré un trou notable vers avril (survenu au moment du cafouillage concernant la procédure d’attribution des fréquences, résolu début juin).

Pour analyser le trafic de Starlink, Cloudflare a analysé les volumes de trafic liés au système autonome AS14593, qui est justement lié à SpaceX. Internet est, faut-il le rappeler, composé d’une multitude de réseaux disparates capables de communiquer entre eux grâce à des protocoles communs. Les résultats ont ensuite été normalisés sur un graphique allant de 0 (aucun trafic repéré) à 1 (trafic maximal mesuré).

Des débits entre 20 et 100 Mbit/s

Starlink explique dans ses pages d’information que les débits fournis par son service varient de 20 à 100 Mbit/s pour le grand public (des pics à 250 Mbit/s peuvent être proposés dans le cadre de formules particulières, plus onéreuses). Concernant la latence, elle est promise entre 25 et 50 millisecondes. Plus cette valeur est basse, mieux c’est. Ces valeurs sont données à titre indicatif. En réalité, les débits et la latence peuvent être affectés par divers facteurs.

Outre la hausse importante du nombre de clients dans le monde, qui explique pour une large part cette progression du trafic Internet passant par Starlink, il y a deux autres facteurs à considérer. Le cas particulier de l’Ukraine, qui s’appuie beaucoup sur l’opérateur pour rester en ligne, mais aussi l’élargissement des services (accès dans les avions, dans les bateaux, dans les caravanes), qui permettent de se servir de Starlink dans de nouvelles situations.

visuel_fibre_adsl2

Avez-vous la connexion Internet la plus rapide de la galaxie ?

Découvrez-le avec notre comparateur

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !