Après un premier succès en Chine, Oppo s’apprête à commercialiser en France son premier smartphone pliant. Le Find N2 Flip est un téléphone à clapet conçu pour séduire le grand public.

2023 sera-t-elle l’année des smartphones pliants ? Cette question, qu’on a l’impression de poser tous les ans depuis 2019, est cette fois-ci agrémentée d’un bon argument. Pour la première fois depuis l’arrivée de ces appareils d’un nouveau genre, Samsung va se faire concurrencer par des acteurs importants (sans manquer de respect à Huawei et Motorola, qui n’ont jamais eu les mêmes ambitions que le Coréen). Le premier trimestre de l’année prochaine verra arriver l’Oppo Find N2 Flip, un smartphone pliant à clapet conçu pour concurrencer frontalement le Samsung Galaxy Z Flip 4. Plus tard, Google devrait lui aussi se lancer sur ce segment, mais c’est une autre histoire.

En Chine, les smartphones pliants sont déjà là

Lancée par Samsung en 2019, la catégorie des smartphones pliants est encore très élitiste. Si le format « à clapet » lui a permis de gagner des parts de marché (grâce à un format connu des utilisateurs et à des prix plus abordables), les smartphones pliants sont encore loin de rencontrer un succès massif. Sauf en Chine, où Huawei, Vivo, Xiaomi et Oppo ont pris de l’avance avec des produits exclusifs. Début 2022, Numerama avait justement pu tester l’Oppo Find N pendant plusieurs jours, même s’il n’a jamais été commercialisé en Europe.

L’Oppo Find N2 Flip, le meilleur ennemi de Samsung ?

Jeudi 15 décembre, Oppo annonce deux nouveaux smartphones pliants :

  • Le Find N2, le successeur direct du Find N. Il s’agit toujours d’une tablette capable de se plier en deux pour prendre la taille d’un petit téléphone.
  • Le Find N2 Flip, premier de sa catégorie. Il s’agit pour le coup d’une réplique du Z Flip de Samsung, avec un design à clapet qui devrait plaire aux personnes qui ont connu l’ère pré-iPhone. Il prend la forme d’un smartphone normal, avec un grand écran de 6,8 pouces. Une fois plié, il devient un petit carré avec un écran, lui aussi vertical, de 3,26 pouces. Un record pour ce format.

Malheureusement, seul le Find N2 Flip sera disponible en France. Oppo juge sans doute le marché européen trop timide pour lancer un Find N2 à un tarif exorbitant. En revanche, il croit au succès potentiel du téléphone à clapet.

Le Find N2, à gauche, ne sera pas lancé en France. // Source : Oppo
Le Find N2, à gauche, ne sera pas lancé en France. // Source : Oppo

La cible du Find N2 Flip ne sera probablement pas les geeks, mais plus les personnes en quête d’un appareil cool et fashion. Lancé en deux coloris (noir et violet), cet appareil veut rendre amusant l’utilisation d’un smartphone. La possibilité de prendre des selfies en le pliant à moitié ou en utilisant l’écran de couverture est mise en avant, comme chez Samsung.

Une des forces du Find N2 Flip, par rapport à son rival coréen, est la quasi-invisibilité du pli au milieu de l’écran, grâce à une charnière un peu différente (même si l’écran est aussi fabriqué par Samsung). Il faudra voir ce que ça donne en vrai, puisque Numerama n’a pu manipuler que le Find N2 pour l’instant. Sur cet appareil, le pli étant en effet dur à distinguer.

L'Oppo Find N2 lors d'une prise en main organisée à Paris. // Source : Numerama, avec Frandroid
L’Oppo Find N2 lors d’une prise en main organisée à Paris. // Source : Numerama, avec Frandroid

En ce qui concerne les caractéristiques, l’Oppo Find N2 Flip met l’accent sur l’autonomie avec une batterie de 4300 mAh, contre 3700 mAh pour son rival chez Samsung. Son processeur, le MediaTek Dimensity 9000+, est aussi présenté comme optimisé pour tenir longtemps. Là encore, mieux vaut ne pas s’emballer trop vite. L’avenir dira si Oppo réussit vraiment son pari.

Enfin, quid du prix ? Pour l’instant, Oppo veut garder la surprise (c’est normal, une annonce maintenant risquerait de rendre moins intéressant le lancement du smartphone en Europe dans quelques mois). La marque promet cependant avoir bien étudié le marché, tout en prévenant qu’elle ne cassera pas les prix puisque ça n’a jamais été sa manière de procéder. À titre comparatif, le Galaxy Z Flip 4 a été lancé par Samsung au prix de 1 109 euros. Pour réussir, il faudrait idéalement qu’Oppo réussisse à passer sous la barre des 1 000 euros. Rendez-vous début 2023 pour le vrai début des smartphones pliants ?


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.