Seulement commercialisé en Chine, l’Oppo Find N est un smartphone pliant au format nouveau. Tout petit lorsqu’il est fermé, il se transforme en tablette quand on le déplie. Numerama a eu l’opportunité de l’utiliser plusieurs jours.

Quasi seul sur le marché des smartphones pliants depuis le lancement du Galaxy Fold en 2019, Samsung pourrait très prochainement se faire rattraper par la concurrence. Pour cause, les acteurs chinois (Huawei, Xiaomi, Honor, Oppo, etc.) s’y mettent chacun leur tour. Leurs ambitions restent toutefois plus modestes que celles du Coréen puisqu’aucun d’entre eux ne semble réellement miser sur l’international. C’est assez dommage, certains de leurs produits nous semblent parfaitement armés pour affronter Samsung en France et ailleurs.

Parmi eux, un smartphone se distingue. L’Oppo Find N, annoncé en Chine fin décembre, mise sur la compacité pour trouver une utilité au format pliant. Tout petit une fois plié (ses dimensions sont similaires à celles d’un iPhone 13 mini), il peut se transformer en une petite tablette une fois déplié. Après l’avoir montré à plusieurs dizaines de journalistes tout au long d’une journée, Oppo France a accepté de nous prêter un exemplaire pendant une semaine. Malgré quelques défauts de jeunesse, nous sommes plutôt séduits.

Un format si malin

À première vue, l’Oppo Find N ressemble au Galaxy Z Fold 3 de Samsung. En réalité, le constructeur chinois a peut-être fait preuve d’une plus grande ingéniosité que son modèle coréen. Son smartphone est une sorte de « Mini Fold », ce qui permet à l’appareil de s’adresser à un public totalement différent malgré sa ressemblance flagrante. Avant lui, aucun smartphone pliant ne s’était aventuré sur ce terrain. Cette petite taille est pourtant si pratique.

P1033561
L’Oppo Find N est un tout petit smartphone. // Source : Louise Audry pour Numerama

L’expérience proposée par Oppo est extrêmement convaincante. Simple à manipuler, le Find N se range très facilement dans une poche ou dans un sac. En main, il est très facile à utiliser et arbore un écran de 5,49 pouces au format 18:9, que l’on pourrait tout bêtement qualifier de « normal » (le Galaxy Fold arbore un écran étiré en hauteur, au format télécommande, ce qui n’est pas forcément très pratique). En fermant les yeux sur son épaisseur (15,9 mm), le Oppo Find N a des apparences de smartphone classique. Un petit exploit dans la catégorie des smartphones pliants, souvent décriée pour sa trop grande excentricité.

P1033551
Le Oppo Find N est un mini Galaxy Fold. // Source : Louise Audry pour Numerama

Bien sûr, la force du Find N réside dans sa capacité à se transformer en une petite tablette. Lorsqu’on le déplie, on découvre un grand écran de 7,1 pouces au ratio 8.4:9, ce qui lui donne presque une apparence carrée. On apprécie le fait d’avoir un écran disposé horizontalement dès l’ouverture, alors qu’il fallait pivoter le Galaxy Fold pour regarder une vidéo. Ce format permet aussi d’afficher deux applications côte à côte sans avoir à tourner le smartphone — le Find N offre alors l’équivalent de deux écrans. Difficile de ne pas penser aux ingénieurs de Samsung qui semblent être passés à côté de très bonnes idées. Espérons que le Coréen nous réserve de belles surprises en 2022.

P1033563
Le Oppo Find N peut afficher deux applications côte à côte. On a l’impression d’avoir deux smartphones. // Source : Louise Audry pour Numerama

Même si le Find N ne peut pas convaincre tout le monde, son format pliant offre vraiment de jolis avantages au quotidien. Dans les transports en commun par exemple, comment ne pas être charmé par l’écran carré de l’appareil qui, pour lire la presse ou consulter les réseaux sociaux, offre une surface d’affichage vraiment agréable, largement supérieure à la concurrence ? La possibilité de prendre des photos sur grand écran tout en offrant à la personne que l’on photographie un retour en temps réel est aussi bienvenue. Pour vraiment mesurer le potentiel de cette nouvelle catégorie, le mieux est de l’essayer. Autrement, il est en effet facile de penser qu’il s’agit d’un gadget.

Une technologie de plus en plus mature

L’autre chose qui nous a interloqué avec le Find N concerne sa conception. Les smartphones pliants, autrefois critiqués pour leur mauvaise qualité de fabrication, arrivent peu à peu à maturité. Il suffit de jouer quelques minutes avec l’appareil d’Oppo pour voir que la robustesse est bel et bien au rendez-vous.

Oppo Find N et Galaxy Fold
Le Oppo Find N (2022), à gauche. Le Galaxy Fold (2019), à droite. // Source : Louise Audry pour Numerama

Il y a trois ans, les écrans pliants des smartphones étaient seulement recouverts de plastique. Cela se ressentait au toucher, l’écran du Galaxy Fold n’était pas ferme. Désormais, les constructeurs savent utiliser du verre qu’ils qualifient « d’ultra-fin » (0,03 millimètre). Il donne l’impression de manipuler un écran de smartphone normal, ce qui est plutôt rassurant à l’utilisation. Malheureusement, et c’est d’ailleurs un gros défaut, du plastique recouvre ce fameux verre. En conséquence, l’écran pliant du Find N reflète énormément la lumière et contrarie l’utilisation du smartphone en extérieur. Il faudra absolument corriger ce point dans le futur.

Enfin, le plus impressionnant avec le Find N concerne le pli au milieu de l’écran. Assez visible sur les autres smartphones du genre (même s’il n’est pas vraiment gênant quand on est en face), il est cette fois-ci presque invisible. Même si la dalle pliante du Find N est fabriquée par Samsung, Oppo semble avoir trouvé un moyen d’améliorer cette technologie. L’écran se plie sur deux points plutôt qu’un seul, ce qui laisse moins de traces. Grâce à cette ingéniosité, le pli du Find N n’est visible que sous une lumière puissante. Autrement, il est quasiment impossible de le voir.

P1033552
Le Oppo Find N ne se plie pas qu’à un seul endroit. // Source : Louise Audry pour Numerama

Un logiciel pas du tout prêt

Cependant, tout n’est pas parfait. Vous vous demandez pourquoi Oppo réserve son produit à la Chine ? La raison nous semble évidente : il ferait un tollé en Europe. D’un point de vue du logiciel, le Find N n’est absolument pas prêt. Rares sont les applications optimisées pour son écran déplié, toutes semblent étirées et mal optimisées (Facebook Messenger plante par exemple quand on veut réagir à un message, tandis qu’Instagram affiche des photos beaucoup trop grandes). Les rares logiciels vraiment adaptés au format pliant du Find N sont chinois, Oppo ayant travaillé avec leurs développeurs pour les optimiser.

P1033570
Une application comme YouTube semble ignorer la position pliée de l’écran. // Source : Louise Audry pour Numerama

C’est dommage quand on sait que Samsung est parvenu à optimiser un grand nombre d’applications. Plier un Galaxy Fold comme un ordinateur portable permet de faire basculer le contenu important en haut et de garder les commandes en bas. Certaines applications sont nativement compatibles (YouTube, Google Duo, etc.), d’autres le sont grâce à un réglage (Netflix, Prime Video, Stadia, etc.). Ce n’est pas le cas chez Oppo, où seules les applications officielles ou chinoises savent en tirer parti. Au final, le Oppo Find N n’exploite pas la moitié de ses capacités et n’est qu’une tablette Android capable de se glisser dans une poche. Et Dieu sait que les tablettes Android n’ont jamais excellé en termes de logiciel.

P1033565
Voilà une bonne idée d’Oppo, on peut afficher un retour en temps réel de l’appareil photo. // Source : Louise Audry pour Numerama

Qui est fautif ? Oppo a sans doute sa part de responsabilité. Il aurait pu mettre au point des réglages pour forcer les applications incompatibles à le devenir (on pourrait par exemple faire basculer YouTube ou Netflix sur la partie supérieure de l’écran et éteindre le bas). Cependant, le responsable de cet imbroglio est sans le moindre doute Google. Comment se fait-il qu’une application optimisée pour les smartphones pliants de Samsung ne le soit pas automatiquement pour ceux d’Oppo, alors que le concept est le même ? C’est à Google de faciliter la vie des développeurs en mettant en place une compatibilité automatique entre les applications, peu importe le constructeur. Le futur Android 12L pourrait améliorer la situation mais, en l’état, le marché des smartphones pliants ne fait qu’accumuler du retard.

Au passage, notons les quelques bonnes idées d’Oppo d’un point de vue système. Si on effectue un geste avec deux doigts au milieu de l’écran, on a la possibilité de le couper en deux pour afficher deux applications en même temps. C’est très ingénieux. Dommage qu’Oppo n’ait rien tenté pour améliorer l’expérience avec les applications tierces.

P1033567
L’appareil photo du Find N exploite bien son format pliant. // Source : Louise Audry pour Numerama

Bientôt en France ?

Lancé fin décembre 2021 en Chine, le Find N coûte 7699 yuans, ce qui revient à un peu moins de 1100 euros sans les taxes. Le seul moyen de se procurer l’appareil en Europe est de passer par la case importation… au risque de se priver du vrai Android et de devoir faire avec la version chinoise du système d’exploitation.

La marque chinoise lancera-t-elle un jour son smartphone pliant en France ? Selon nos informations, ce n’est vraiment pas prévu. Le marché chinois lui sert seulement de laboratoire. Il faudra attendre ici la seconde génération, vraisemblablement dès cette année, pour pouvoir acheter un smartphone pliant Oppo à la Fnac ou chez un opérateur. D’ici là, on peut espérer que Google améliore son système d’exploitation pour que plus d’applications soient compatibles.

Quoi qu’il en soit, nous avons été conquis par cette expérience. Le format du Galaxy Fold, bien que plaisant, ne répond pas forcément à des besoins spécifiques. Avec son Find N, Oppo a trouvé le moyen de proposer un très grand écran dans une petite surface. Est-ce suffisant pour donner envie à une plus large clientèle ? Après une semaine, nous sommes assez tristes de revenir à un smartphone classique, mais soulagés par le fait de retrouver des applications vraiment adaptées.

Le verdict

Le Oppo Find N ne se plie pas qu'à un seul endroit. // Source : Louise Audry pour Numerama

Oppo Find N

Il n’y a pas d’offres pour le moment

Après une semaine avec l’Oppo Find N, nous avons beaucoup hésité à lui donner une note. Dans les faits, nous avons testé l’appareil suffisamment longtemps pour nous faire un avis précis. Cependant, au vu de son indisponibilité en France, de son système d’exploitation optimisé pour la Chine et du manque de compatibilité de TRÈS nombreuses applications, il nous a semblé plus sage de nous contenter de ce retour d’expérience.

Plus que jamais, le Find N nous fait croire au succès futur des smartphones pliants. Il réunit le meilleur de deux mondes que l’on pensait irréconciliables: les petits et les grands écrans. Si Oppo améliore la partie logicielle et prend le risque de se lancer en France, il devrait sans doute séduire une certaine clientèle.