Le nouveau patron de Twitter a demandé à ses employés de relancer l’ancien réseau social, fermé en 2016. Mais faire revivre Vine n’est pas si simple que cela, et pourrait au contraire signer sa fin.

Tout a commencé par un simple sondage sur Twitter, comme souvent avec Elon Musk. Le nouveau patron de Twitter a demandé le 31 octobre 2022 à ses 112 millions de followers s’ils voulaient retrouver Vine, un réseau social défunt depuis 2016. Le résultat est sans appel, avec 69,6% de oui.

Vine a une place spéciale dans l’histoire des réseaux sociaux. L’app, qui permettait de publier des vidéos de 6 secondes max a connu un succès aussi impressionnant qu’éphémère. Créée en 2012, rachetée la même année par Twitter, elle est fermée en 2016 de manière abrupte, au grand regret des nombreux utilisateurs. Pas étonnant donc que les résultats du sondage montrent une forte envie de retrouver Vine. Mais l’app peut-elle survivre aujourd’hui ?

Ramener Vine, mais comment ?

Selon Axios, à la suite du sondage, Elon Musk aurait demandé à plusieurs ingénieurs de Twitter de commencer à travailler au retour de Vine. Ils auraient déjà débuté leur travail et seraient en train d’analyser le vieux code source de Vine, qui n’a pas été changé depuis la fermeture en 2016. La nouvelle version de Vine pourrait être prête pour la fin de l’année, selon plusieurs sources interrogées par le média.

Mais une question importante reste pour l’instant sans réponse : quelle forme prendrait ce Vine ressuscité d’entre les morts ? Ce qui a fait le succès de Vine entre 2012 et 2016 était son format novateur : des vidéos très courtes, facilement partageables, et un système de trend (tendances) qu’on retrouve aujourd’hui partout.

Le succès de son format est aussi ce qui a entrainé sa mort : il a rapidement été copié par d’autres réseaux sociaux déjà bien installés tels qu’Instagram ou encore Snapchat, qui proposaient en plus d’autres fonctionnalités. Résultat, Vine a rapidement dépéri, ses stars ayant en majorité choisi de passer à un autre réseau social.

Vine, de retour ?  // Source : Nino Barbey pour Numerama
Vine, de retour ? // Source : Nino Barbey pour Numerama

Ramener Vine aujourd’hui, c’est se confronter à nouveau à cet épineux problème, mais dans un secteur encore plus compétitif qu’en 2016 : Instagram est plus puissant que jamais et la base d’utilisateurs de Snapchat reste très active. Surtout, TikTok est devenu un géant mondial absolument incontournable en se basant sur une recette très semblable à celle de Vine.

Pour Elon Msuk et les ingénieurs de Twitter, ramener Vine ne suffira pas à en garantir le succès sur le long terme, même s’ils peuvent espérer jouer un temps sur la nostalgie. Il leur faudra innover. TikTok a basé son succès en partie sur son algorithme, qui rend le visionnage extrêmement addictif, et toutes les autres plateformes essayent de suivre le mouvement. Vine fonctionnait simplement avec un système d’abonnement, où les utilisateurs voyaient seulement les contenus des comptes auxquels ils étaient abonnés.

Aujourd’hui, pour que Vine arrive à survivre aux côtés de TikTok et des autres, il lui faut de nouvelles fonctionnalités qui lui permettraient de se démarquer. Or, pour l’instant, Elon Musk ne semble pas véritablement avoir de pistes — il n’a en tout pas fait d’annonce à ce sujet, et il recherche des idées.

MrBeast, l’un des Youtubers les pus influents au monde avec plus de 100 millions d’abonnés, a en tout cas répondu au sondage Twitter en conseillant au milliardaire de faire preuve d’originalité pour rendre Vine meilleur. « Rien n’est orignal maintenant, tout le monde se copie les uns les autres. Peu importe ce que vous mettez en place, faites en sorte que cela soit dur à copier, ou c’est une perte de temps selon moi ». Elon Musk n’a pas répondu publiquement. On ne sait pas pour l’instant quelle forme prendra la nouvelle mouture de Vine, mais une chose est sûre : si Elon Musk n’arrive pas à trouver un format original, cela sonnera véritablement la fin du réseau social.