Une troisième dose vaccinale sera nécessaire pour que les plus de 65 ans conservent leur pass sanitaire à partir du 15 décembre 2021. Mais tous les pass de cette tranche d’âge ne seront pas rendus invalides automatiquement. Seuls ceux dont la seconde injection date de 7 mois sont concernés.

La date approche. Le président de la République a annoncé le 9 novembre lors de son allocution une série de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre le Covid-19. Face à une cinquième vague épidémique qui prend forme en Europe, Emmanuel Macron a notamment indiqué qu’une troisième dose de vaccin allait devenir obligatoire pour les personnes de plus de 65 ans, si ces dernières veulent conserver la validité de leur pass sanitaire.

vaccin covid 19 aiguille seringue dose
Vaccin contre le Covid-19. // Source : Pexels/Nataliya Vaitkevich (photo recadrée)

La mesure n’est pas surprenante. Comme le montraient des modifications quelques jours avant les annonces dans le code de TousAntiCovid-Verif, l’exécutif avait commencé à plancher en amont sur ce scénario. Cette mesure qui invalidera les pass sanitaires des plus de 65 ans sans troisième dose prendra effet le 15 décembre. Est-ce à dire que tous les pass dans cette tranche d’âge seront révoqués à cette date ? Non.

Tous les pass des plus de 65 ans avec deux doses ne vont pas être révoqués

Comme l’a explicité Emmanuel Macron lors de son allocution, seuls les membres de cette tranche d’âge vaccinés depuis plus de 6 mois se verront retirer leur pass sanitaire.

Spoil Manu 3
Des lignes de codes ajoutées le 28 octobre 2021 à TAC-Verif présageaient déjà des futures mesures // Source : Capture d’écran Github TAC-Verif

Dans ses annonces du 25 novembre 2021, le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé que c’est à partir du 7ème mois que le pass est périmé. Avant ces annonces, le code de TousAntiCovid-Verif laissait déjà entendre qu’un pass sanitaire deviendrait invalide 213 jours après une vaccination complète.

Pour le dire plus simplement, une personne de plus de 65 ans vaccinée après le 15 juin 2021 n’aura pas son pass sanitaire révoqué immédiatement le 15 décembre, faute de troisième dose.

Pour le reste de la population de plus de 18 ans, la même périssabilité du pass sanitaire après 7 mois de schéma vaccinal complet s’appliquera le 15 janvier 2022.