Et de 14 ! Ingenuity a encore volé sur Mars. Cette fois-ci, l'hélicoptère qui accompagne Perseverance a effectué un « petit saut ». Néanmoins, il s'agissait d'un vol ambitieux pour le giravion.

Il ne devait en faire que cinq, il en est déjà à son quatorzième vol sur Mars. L’hélicoptère Ingenuity s’est encore une fois envolé sur la planète rouge, a confirmé le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa le 25 octobre 2021 via Twitter. Ce nouvel essai survient après une période plus calme pour les missions martiennes, en raison d’une conjonction solaire qui empêchait d’envoyer des commandes vers les robots.

« ✅  Vol n°14. L’hélicoptère martien a effectué avec succès un petit saut dans son aérodrome actuel pour tester des réglages de rotation par minute plus élevés afin de pouvoir voler dans des densités atmosphériques plus faibles sur la planète rouge », indique l’agence spatiale dans son tweet.

Un « petit bond » dans des conditions plus difficiles

Ce « petit bond » (la Nasa ne précise par la hauteur exacte atteinte par Ingenuity) peut paraître fort modeste, comparé aux prouesses déjà réalisées par Ingenuity sur Mars. Il faut le mettre en contexte pour comprendre le dernier défi que l’engin a relevé : il devient de plus en plus difficile pour l’hélicoptère de voler, car la densité atmosphérique martienne — déjà faible — est en train de diminuer du fait des variations saisonnières. Lorsqu’Ingenuity a été développé, les équipes ne l’avaient pas préparé à affronter des densités aussi basses. Or, le giravion a besoin d’une « marge de poussée » pour décoller : si la densité est plus faible, cette marge se réduit.

Ingenuity volant sur Mars, vue d’artiste. // Source : NASA/JPL-Caltech

C’est pourquoi la Nasa a besoin de faire tourner plus rapidement les pales d’Ingenuity, à des vitesses de rotation accrues. On comprend donc que ce quatorzième vol soit moins ambitieux que les précédents. La bonne nouvelle, indique le JPL dans son tweet, est justement que « ce test laisse également la possibilité à l’équipe d’augmenter le nombre de rotations par minute si cela est nécessaire pour les futurs vols ».

Ingenuity a été posé sur Mars en même temps que le rover Perseverance, en février 2021. Il devait initialement faire la démonstration du premier vol jamais réalisé sur une autre planète — ce qui a eu lieu en avril. Depuis, l’hélico a surpassé les attentes, si bien que la Nasa a décidé d’en faire un allié pour l’astromobile, tant qu’Ingenuity continue de bien fonctionner. Ses objectifs se complexifient, d’autant plus que la priorité est accordée aux activités du rover. Son petit compagnon doit donc rester à proximité de Perseverance pendant son exploration du cratère Jezero.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo