Le Premier ministre est l'invité ce soir du journal de 20h sur France 2. Interviewé par Anne-Sophie Lapix, il devrait revenir sur le calendrier du déconfinement et sur la vaccination. Voici comment suivre son allocution, en ligne, si vous n'avez pas de télévision.

Pour une fois, ce n’est pas le jeudi en fin d’après-midi que Jean Castex va parler sur la situation sanitaire en France. Le Premier ministre est l’invité ce soir du journal télévisé de 20h de France 2, durant lequel il devrait faire le point sur l’évolution du Covid-19 en France.

Jean Castex ne devrait cependant consacrer qu’une partie de l’interview au covid et aux nouvelles mesures de déconfinement annoncées par l’exécutif : selon Télé-Loisir, le Premier ministre devrait aussi longuement évoquer la « cérémonie en hommage au policier tué par balles à Avignon lors d’une opération anti-drogue ».

Comment suivre l’interview de Jean Castex sur Internet ?

Jean Castex sur France Inter le 26 août 2020 // Source : France Inter

Quelles annonces sont attendues ?

Jean Castex, comme nous l’avons précisé plus haut, devrait parler du meurtre de l’officier de police et de la « marche citoyenne » organisée la semaine prochaine par les syndicats de police. Le Premier ministre évoquera cependant la situation sanitaire de la France, mais aucune nouvelle annonce spécifique n’est attendue. Jean Castex devrait surtout revenir sur les récentes présentations de mesures du gouvernement, notamment l’avancée du calendrier vaccinal et les prochaines étapes du déconfinement de la France.

>> Vous pouvez retrouver toutes les informations et les prochaines étapes du déconfinement dans cet article de Numerama.

Jean Castex pourrait également évoquer le pass sanitaire, qui vient d’être adopté en première lecture par l’Assemblée nationale. Ce pass sera notamment obligatoire pour certains événements, tels que les festivals ou les événements sportifs, qui rassembleront plus de 1000 personnes. Cependant, il ne sera pas obligatoire pour les restaurants, théâtres et cinémas, qui ne demanderont pas de preuve de vaccination ou de test négatif à leurs visiteurs et visiteuses.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo