L'agence spatiale américaine vise désormais au plus tôt le 11 avril 2021 pour le premier vol d'Ingenuity. Le petit hélicoptère, pour l'instant encore attaché au rover Perseverance, doit tenter de s'élever dans l'atmosphère martienne.

Le 11 avril 2021 : la Nasa vise désormais cette date pour tenter de mener le tout premier vol de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars. Après avoir envisagé la date du 8 avril, l’agence spatiale a précisé cette nouvelle échéance le 1er avril dans un tweet. Le vol doit avoir lieu « au plus tôt » ce jour-là. Cela sous-entend qu’il n’est pas exclu que le test soit encore reporté, car il y a plusieurs étapes à accomplir au préalable pour rendre cette tentative possible.

L’hélicoptère de 1,8 kilogramme a été envoyé sur Mars avec le rover Perseverance, pour y essayer le premier vol sur une autre planète dans toute l’histoire de l’exploration spatiale. Pour l’instant, il est toujours attaché sous le ventre du rover, depuis l’atterrissage du 18 février. Il s’est progressivement déplié ces derniers jours et se trouve désormais à la verticale, ses pieds maintenant proches du sol de Mars. Le petit engin est exposé aux conditions martiennes depuis le 21 mars, date à laquelle le bouclier protecteur d’Ingenuity a été largué par Perseverance.

Ingenuity volant sur Mars, vue d’artiste (car, non, Mars n’est pas rose). // Source : NASA/JPL-Caltech

La Nasa a récemment donné plus de détails sur le lieu qui a été retenu. Lors d’un événement en ligne diffusé le soir du 23 mars, l’agence spatiale a présenté la carte de la zone de vol, incluant la position que le rover occupera tandis qu’Ingenuity tentera de voler de ses propres ailes. Perseverance devrait ainsi être bien placé pour observer son petit compagnon, tout en restant à une distance de sécurité. Pour rappel, Ingenuity est avant tout une démonstration technologique : ses activités ne doivent pas nuire à la mission principale, qui est celle du rover.

Il faudra déjà survivre à la première nuit seul sur Mars

L’astromobile a roulé vers la zone de l’ « aérodrome », où Ingenuity doit être déposé et devrait réalisera son décollage. Une fois séparé du rover, l’hélicoptère disposera de 30 sols (le nom du jour sur Mars), soit 31 jours terrestres, pour mener sa mission. Avant même de tenter son décollage, Ingenuity devra tout simplement survivre à sa première nuit seul sur Mars, sans la protection et l’aide de Perseverance.

Tenter de s’élever dans l’atmosphère de Mars est un défi technologique. Il y a certes de la gravité sur Mars, mais son atmosphère présente une faible densité. Il faut aussi tenir compte des températures basses pendant la nuit martienne, auxquelles l’engin volant doit résister (un composant électrique non protégé risquerait de geler). Pour s’adapter à la place disponible sur Perseverance, Ingenuity devait être petit. Pour voler sur Mars, il devait être léger. Tout cela, en embarquant aussi des radiateurs permettant de protéger ses composants, et en disposant d’énergie en quantité suffisante — elle est fournie par l’intermédiaire d’un panneau solaire installé au-dessus de ses deux pales.

Lors du premier test de vol, Ingenuity devrait s’élever à une altitude de 3 mètres. Il planera pendant 30 secondes, avant d’essayer de se poser sans dommages. Si cette première tentative réussit, et que l’hélicoptère est encore fonctionnel, il est prévu de mener d’autres essais.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo