La planète Mars est en rétrograde du 9 septembre au 15 novembre 2020. Ce mouvement apparent de « recul » de la planète dans le ciel est un simple effet d'optique, sans incidence sur le plan scientifique.

Mars entame son mouvement rétrograde à partir de ce mercredi 9 septembre 2020. Mais, comme pour Mercure, le phénomène n’a aucun lien avec les contrariétés ou joies de votre quotidien. Tous les ans, toutes les planètes effectuent un mouvement rétrograde par rapport à la Terre (parfois même, plusieurs fois par an).

Quand on dit qu’une planète est en rétrograde, on fait référence à un effet d’optique qui n’a aucune incidence scientifique. Cela concerne le mouvement apparent d’une planète autour du Soleil, observé depuis la Terre. L’astre donne l’impression de « reculer » dans le ciel.

Mars ne recule pas réellement

L’animation suivante, publiée en juillet par le planétologue James O’Donoghue sur Twitter, aide à prendre un peu de hauteur pour comprendre ce que l’on observe dans le ciel. Les positions correspondent à celles des astres en 2020. On voit bien que Mars n’est pas réellement en train de reculer sur son orbite autour du Soleil. Dans l’encadré, on voit le mouvement perçu de la planète, depuis la Terre.

Un tel mouvement apparent n’est absolument pas inhabituel : 75 % du temps cette année, il y a une planète en rétrograde. Ce mouvement de rétrogradation se produit aussi pour d’autres corps, les comètes et les astéroïdes.

Le mouvement rétrograde de Mars, qui prendra fin le 15 novembre, jouit cependant d’un petit avantage sur celui de Mercure : il est davantage visible à l’œil nu (Mercure, elle, est très proche du Soleil). Ceci suppose toutefois de pouvoir observer le ciel régulièrement et minutieusement (et avec une météo qui le permette). L’image suivante, créée par l’astronome Sébastien Derriere de l’observatoire de Strasbourg, illustre le mouvement de Mars dans le ciel. Une flèche est représentée tous les 3 jours.

Mouvement rétrograde de Mars. // Source : Sébastien Derriere

De futures occasions d’observer Mars

Le mois prochain s’annonce très favorable à l’observation de Mars : le 6 octobre, la planète sera au plus près de la Terre, à une distance de 62 millions de kilomètres. Son bel éclat orangé et brillant sera à admirer à l’œil nu, et au télescope pour celles et ceux qui en possèdent.

À noter que le 3 mars 2021, la planète passera à proximité de la direction des Pléiades, un amas d’étoiles visible à l’œil nu dans le ciel d’automne, dans la constellation du Taureau. En avril dernier, c’est Vénus qui est passée devant cet amas d’étoiles.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo