Un astéroïde est passé à l'intérieur de l'orbite lunaire ce mercredi 15 avril 2020. L'objet, qui a été découvert il y a quelques jours, ne représentait pas un danger pour notre planète.

Un astéroïde inoffensif pour la Terre est passé entre notre planète et l’orbite de la Lune ce mercredi 15 avril 2020. L’objet, baptisé 2020 GH2, se trouvait à une distance d’environ 360 000 kilomètres de la Terre lors de son approche, selon le Virtual Telescope Project. À titre de comparaison, la distance entre la Terre et la Lune est d’environ 384 400 kilomètres.

Grâce à ce réseau de télescopes robotisés, qui fait partie de l’observatoire astronomique Bellatrix (Italie), cet astéroïde a pu être imagé le 12 avril dernier, soit le lendemain de sa découverte. Il se trouvait alors à environ 1,9 million de kilomètre de la Terre.

L’astéroïde 2020 GH2 le 12 avril 2020. // Source : Gianluca Masi, The Virtual Telescope Project (photo recadrée)

Quand cette image a été obtenue par le télescope Elena, ses instruments suivaient le mouvement rapide de l’astéroïde. C’est pourquoi des trainées apparaissent autour de 2020 GH2 dans cette photo : ce sont les étoiles. L’astéroïde est désigné par la flèche au centre du cliché. Selon nos confrères de Space.com, l’objet mesure entre 13 et 70 mètres et fait à peu près la taille d’ « une maison ».

Aucun risque pour la Terre

L’astéroïde s’est trouvé au plus proche de la Terre, à environ 360 000 kilomètres, aux alentours de 14h45 (heure française). Il évoluait à une vitesse d’environ 31 000 km/h. Selon l’astronome italien Gianluca Masi, à l’origine du Virtual Telescope Project, il n’y avait « aucun risque pour notre planète ».

La perspective que cet astéroïde passe à l’intérieur de l’orbite lunaire pouvait paraître inquiétante, mais c’est pourtant le cas de nombreux objets. L’an dernier, des dizaines d’astéroïdes sont passés à moins d’une distance lunaire de la Terre, comme le montre bien cette simulation. Le risque qu’un astéroïde s’approche un peu trop de notre planète est régulièrement médiatisé, mais il est bien souvent exagéré.

C’est le cas, par exemple, de l’astéroïde 1998 OR2 qui va passer dans le voisinage de la Terre le 29 avril 2020 : il n’y a rien à craindre car l’objet sera à une distance de 6,3 millions de kilomètres (environ 16 fois la distance entre la Terre et la Lune).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo