De nombreuses personnes se croient à tort allergiques à des aliments. En s’intéressant aux allergies alimentaires des adultes, des chercheurs ont fait cette découverte.

Nous sommes nombreux à croire que nous avons une allergie alimentaire, alors que c’est faux. Voici la conclusion d’une étude publiée le 4 janvier 2019 dans la revue JAMA New Open : elle montre que presque la moitié des personnes qui se déclarent allergiques à un aliment ne le sont pas en réalité.

Les chercheurs se sont appuyés sur une enquête menée auprès de plus de 40 000 américains. 19 % d’entre eux étaient persuadés d’avoir une allergie alimentaire. Ils n’étaient en fait que 10,8 % à souffrir véritablement de cette hypersensibilité.

Le lait et les fruits à coque figurent parmi les allergies alimentaires les plus courantes. // Source : Pexels/CC/rawpixel.com (photo recadrée)

Le lait et les fruits à coque figurent parmi les allergies alimentaires les plus courantes.

Source : Pexels/CC/rawpixel.com (photo recadrée)

Des aliments évités « inutilement »

Pour les chercheurs, cette méconnaissance liée aux allergies n’est pas anodine. « Il est crucial que les adultes qui présument avoir une allergie alimentaire fassent des tests de confirmation et reçoivent des conseils appropriés », écrivent-ils. Les personnes qui se croient allergiques à tort évitent certains aliments « inutilement ».

D’après ces travaux, une personne sur 5 pense être allergique à au moins un aliment. Cependant, seule une personne sur 10 a été diagnostiquée comme ayant une allergie alimentaire auprès d’un médecin.

1 personne sur 5 pense être allergique à un aliment. // Source : Pixabay/CC0 (photo recadrée)

1 personne sur 5 pense être allergique à un aliment.

Source : Pixabay/CC0 (photo recadrée)

L’autre conclusion de l’étude s’attarde sur le moment où ces allergies apparaissent : de nombreuses personnes semblent les déclarer à l’âge adulte. Cette situation concerne 48 % des personnes qui sont vraiment atteintes d’une allergie, dans le panel de l’étude.

Beaucoup d’allergies déclarées à l’âge adulte

Parmi les allergies alimentaires les plus courantes, les chercheurs ont identifié celles aux mollusques et crustacés (2,9 %), au lait (1,9 %), aux arachides (1,8 %), aux noix (1,2 %) et au poisson (0,9 %). Les allergies aux mollusques, crustacés et au poisson semblent être celles qui se déclarent le plus souvent à l’âge adulte.

Les chercheurs attirent ainsi l’attention sur l’importance du diagnostic et sur le fait de ne pas se reposer sur une croyance pour changer son alimentation.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !