La capsule Orion avance vers la Lune. En chemin vers sa destination, la mission Artémis I nous envoie des images prodigieuses de notre petite planète bleue.

8 milliards d’humains sont concentrés sur cette petite sphère bleue. Tout en s’éloignant vers la Lune, la capsule Orion a obtenu une superbe image de la Terre. Ce cliché vertigineux, pris à plus de 93 000 km de nous, a été présenté le 16 novembre 2022 par la Nasa. L’image est issue de la première mission du programme Artémis, lancée ce jour-là par une fusée Space Launch System (SLS). À peine parti dans l’espace, le vaisseau nous permet déjà de contempler la fragilité de notre planète.

Voilà des décennies que nous n’avions pas observé la Terre de cette manière, depuis un vaisseau spatial conçu pour transporter des humains : depuis 1972, selon l’Agence spatiale européenne (ESA). L’agence fait certainement référence à la photographie « La Bille bleue » (« The Blue Marble ») prise par l’équipage d’Apollo 17 lors de son voyage vers la Lune.

« Coucou, c'est nous ! » // Source : Via Twitter @Nasa_Orion
« Coucou, c’est nous ! » // Source : Via Twitter @Nasa_Orion

La Terre s’éloigne peu à peu dans ces images d’Artémis I

L’éloignement d’Orion peut également être vu dans ces images accélérées, diffusées par la Nasa le 17 novembre. La capsule avance progressivement vers la Lune, dont elle devrait être très proche dès le lundi 21 novembre.

Après le décollage réussi de l’énorme fusée SLS, survenu peu avant 8h le 16 novembre, la capsule Orion a été éjectée vers la Lune, grâce à plusieurs poussées de l’étage central du lanceur. C’est au terme d’un voyage de plusieurs jours, sur une distance d’environ 386 000 km, que le vaisseau inhabité d’Artémis I s’insérera ensuite en orbite lunaire. Si l’on regarde à quoi ressemble la trajectoire d’Artémis I vers la Lune, elle peut donner l’impression de faire beaucoup de zigzags.

Si vous voulez surveiller où Orion est dans l’espace, sachez que le trajet de la mission Artémis I peut être suivi en temps réel. Le compte Twitter @NASA_Orion publie aussi régulièrement des nouvelles du vaisseau. Ce jeudi 17 novembre, aux alentours de 11h, Artémis I est déjà à plus de 200 000 km de notre planète.