Une nouvelle image, obtenue par Juno lors de son survol d’Europe, montre une partie de la lune de Jupiter de façon très détaillée. On y admire la croûte glacée de l’astre et ses surprenantes irrégularités.

C’est l’image avec la plus grande résolution (de 256 à 340 m par pixel) de la lune Europe, qui tourne autour de Jupiter, jamais prise par la mission Juno. Cette photo incroyablement précise de l’astre a été présentée le 5 octobre 2022 par la Nasa. Le cliché a pu être obtenu lors d’un survol de la sonde par Juno. Voilà 20 ans que l’on n’avait pas eu de photo si proche d’Europe.

Dans cette vue très rapprochée de la surface d’Europe, seule une portion du satellite naturel de la planète est visible. Il s’agit « d’une région déroutante de la croûte glacée fortement fracturée de la lune », décrit l’agence spatiale. Le cliché couvre une superficie de 150 sur 200 km environ de la surface de l’astre. Il révèle, résume la Nasa, « une région sillonnée d’un réseau de fines rainures et de doubles crêtes. »

Que voit-on sur cette image de la lune Europe ?

Les zones les plus sombres de l’image pourraient correspondre à « du matériel remonté des profondeurs », relève Thomas Appéré, docteur en planétologie, sur Twitter. Quant aux multiples points blancs que l’on peut voir, il pourrait s’agir de « blocs de glace », toujours selon l’expert.

L'image complète. // Source : NASA/JPL-Caltech/SwRI
L’image complète. // Source : NASA/JPL-Caltech/SwRI

Lorsque la mission a obtenu ce cliché, Juno se trouvait à une distance de 412 km de la surface glacée d’Europe. Le vaisseau évoluait alors à la vitesse de 24 km par seconde. La partie de la lune que l’on voit est plongée dans la nuit, mais est faiblement illuminée par l’éclat de Jupiter (la lumière du Soleil est renvoyée par le haut des nuages de la planète géante). L’instrument mobilisé est une caméra baptisée SRU (« Stellar Reference Unit »).

Europe est la sixième plus grande lune dans tout le système solaire. On pense que, sous sa croûte glacée très épaisse, se trouve un océan. La question de l’habitabilité de cette lune de Jupiter revient régulièrement. Europe est l’un des endroits du système solaire qui semble le plus propice à accueillir la vie (ce qui ne veut pas dire que la lune est effectivement habitée). Les scientifiques auront, à l’avenir, encore des opportunités de mieux comprendre ce corps céleste : la mission Europa Clipper devrait arriver dans les environs au début de la décennie 2030.