Lancé à l'époque sur Wii U, Pikmin 3 est trop passé inaperçu malgré son potentiel réel. Bonne nouvelle, il ressort sur Nintendo Switch en version Deluxe.

Avec ses 13,56 millions d’exemplaires vendus, on ne peut pas dire que la Wii U a été un tremplin vers le succès pour les différents jeux de son catalogue. Quand on regarde le top 10 de ses meilleures ventes, le numéro 1 — Mario Kart 8 — culmine à 8,45 millions d’unités. C’est à peine plus que la dixième meilleure vente Switch (New Super Mario Bros. U Deluxe et ses 7,44 millions de copies ayant trouvé preneurs). On n’est donc pas étonné de voir Nintendo ressortir plusieurs de ses jeux Wii U sur Switch, afin de leur donner une deuxième chance. Depuis le 29 octobre, c’est le cas de Pikmin 3.

Sorti le 26 juillet 2013, Pikmin 3 a donc droit à sa version Deluxe sur Nintendo Switch, dans le sillage de Mario Kart 8. Il s’agit du troisième opus d’une saga née sur GameCube, articulée autour de petites créatures que l’on peut contrôler en masse dans un mix entre stratégie et gestion. Cela change des aventures mettant en scène un plombier moustachu chargé de sauver une princesse en détresse.

Pikmin 3 Deluxe // Source : Nintendo

Pourquoi Pikmin 3 mérite sa deuxième chance

Pikmin 3 est avant tout un jeu Nintendo dans tout ce qu’il y a de plus Nintendo : l’ambiance est joyeuse, la patte graphique, qui mélange décors réalistes nantis de jolis effets climatiques et personnages plus cartoon, est inoffensive et les ennemis ne font pas très peur. Ces éléments de fond, liés à la forme, font de Pikmin 3 une expérience rafraîchissante, que l’on prend plaisir à parcourir. L’histoire est aussi très simpliste. Échoué sur une planète, un trio d’explorateur — Alph, Charlie et Brittany doit trouver des ressources pour garantir la survie des leurs, restés dans leur monde d’origine. Pour accomplir cette tâche, ils ont besoin de l’aide des Pikmin, de mystérieuses créatures végétales qui sont prêtes à obéir au doigt, à l’œil et au sifflet. Veillez néanmoins à ne pas trop vous attacher aux Pikmin, qui peuvent vite passer de vie à trépas (surtout face aux quelques boss qui demandent de trouver la bonne formule pour les battre).

Un Pikmin 3 ultra complet

Pour se dépatouiller des différentes embûches qui les attendent, les héros doivent envoyer des ordres aux Pikmin. Ces derniers peuvent les aider à reconstruire un pont, transporter des choses, combattre les créatures belliqueuses ou encore ouvrir un chemin en abattant un mur. La complexité du gameplay tient dans l’association entre les cinq types de Pikmin, sachant que vous avez un nombre limité de créatures sous vos ordres (tous types confondus). Il y a les rouges (les plus forts), les jaunes (qui résistent à l’électricité), les bleus (à l’aise dans l’eau), les gris (qui peuvent briser certaines surfaces comme le verre) et les violets (qui peuvent voler). Vous l’aurez compris, certains sont mieux adaptés à des situations que d’autres. Il faut parfois réfléchir quand on choisit les membres de sa troupe, et enchaîner certains allers/retours, voire répéter certaines tâches ingrates.

Pikmin 3 Deluxe // Source : Nintendo

Une fois que vous aurez compris les bases dans la gestion de votre effectif, vous voilà parés pour de longues heures d’exploration à la recherche d’aliments à synthétiser. Pikmin 3 intègre un cycle jour/nuit, obligeant à rentrer faire un petit somme quand le soleil se couche au risque d’être confrontés à des ennemis encore plus récalcitrants. L’accessibilité fait qu’on prend vite le pli, mais celles et ceux qui voudront percer tous les secrets devront utiliser leur matière grise. Dans l’héritage de la saga, Pikmin 3 a ajouté deux nouveaux types de Pikmin (les gris et les violets), ainsi que la possibilité d’incarner deux héros à la fois. Cette nouveauté apporte un peu de verticalité au gameplay, avec la gestion de deux armées à des endroits différents. La version Deluxe intègre d’ailleurs un mode coopératif inédit et bien conçu pour pouvoir vivre la grande aventure en duo. À plusieurs moments, Pikmin 3 se prête très bien à l’exercice de la complémentarité.

Édition Deluxe oblige, Nintendo a allègrement gonflé le contenu avec des missions annexes, des modes additionnels (y compris pour modifier la difficulté) et toujours plus de possibilités de jouer à plusieurs. Il s’agit dès lors d’un Pikmin 3 ultra complet, qui en donne pour son argent et repose parfois sur des casse-tête bien pensés. Le concept n’a pas été bouleversé depuis le tout premier épisode, mais en attendant un quatrième opus inédit et plus ambitieux, il faudra s’en contenter. Sur ce point, il est bon de rappeler que Pikmin 4 a été annoncé en… 2015. Soit une éternité.

En bref

Pikmin 3 Deluxe

Note indicative : 4/5

Sept ans après s’être offert une première danse sur Wii U, véritable échec industriel dans l’histoire de Nintendo, Pikmin 3 s’octroie une deuxième chance sur Nintendo Switch. Et il a de sérieux arguments pour le faire, au-delà des éléments inédits justifiant son passage à une édition Deluxe.

En effet, il est difficile de ne pas succomber à l’attrait stratégique de Pikmin 3, qui permet de contrôler une troupe de petites créatures mignonnes et dociles. On retrouve la signature Nintendo dans cette propension à imaginer un gameplay à la fois ingénieux, accessible et suffisamment complexe. Bref, laissez-lui sa chance.

Top

  • Gameplay aux petits oignons
  • Un habillage rafraîchissant
  • La bouille des Pikmin

Bof

  • On aurait préféré un Pikmin 4
  • Il était pratique ce deuxième écran Wii U
  • Ok, la formule initiale n'évolue que très peu

Crédit photo de la une : Nintendo

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo