Electronic Arts va faire évoluer Apex Legends. Le concurrent de Fortnite va sortir sur Switch et bénéficier de la fonctionnalité cross-play.

Certains propriétaires de la Switch en ont marre de Fortnite ? Electronic Arts a une bonne nouvelle pour eux. Lors de sa conférence EA Play 2020, diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi, l’éditeur américain a officialisé une version Switch pour Apex Legends — rival de Fortnite développé par Respawn Entertainement. Le portage du Battle Royale free-to-play est attendu pour cet automne, sans plus de précision pour le moment.

L’arrivée d’Apex Legends sur Switch confirme la stratégie d’ouverture d’Electronic Arts, qui a récemment inondé Steam avec son catalogue (Apex Legends sera aussi disponible sur la plateforme de Valve, et sur mobile). L’engagement de la multinationale envers la console de Nintendo ira un peu plus loin puisque sept de ses jeux sortiront dessus dans les mois à venir. Burnout Paradise ouvre le bal ce vendredi 19 juin. Pendant longtemps, EA a préféré tourner le dos à la Switch.

Cross-play sur Apex Legends // Source : Electronic Arts

Du cross-play pour tout le monde

Respawn Entertainment n’a rien voulu dire sur la version Switch d’Apex Legends, notamment du côté des performances techniques. Étant donné qu’il s’agit d’un jeu multijoueur compétitif, il faudra que les conditions soient réunies pour garantir une expérience irréprochable. Sur ce point, on rappellera que la Switch fait déjà tourner Fortnite et Overwatch, les deux titres qui se rapprochent le plus d’Apex Legends.

En plus de s’ouvrir à un nouveau public, Apex Legends va bénéficier du cross-play — à partir de cet automne. Toutes les déclinaisons — PS4, Xbox One, Switch, Origin, Steam — en profiteront. Il s’agit d’une fonctionnalité qui permet de réunir tous les joueurs sur les mêmes serveurs, qu’importe leur version. On espère que, comme l’a fait Epic Games avec Fortnite, les développeurs auront prévu des options misant sur l’équité : un joueur PC qui utilise un clavier et une souris a un avantage certain sur ceux qui préfèrent une manette — ou qui ne peuvent utiliser que ce moyen (comme les propriétaires de la Switch par exemple).

Crédit photo de la une : Electronic Arts

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo