Les robots B.R.U.T.E. ont été très critiqués par les joueurs car jugés trop forts, mais Epic Games affirme que c'est un choix volontaire pour aider les joueurs plus faibles.

Les robots très puissants de Fortnite n’ont pas vocation à disparaître rapidement, malgré la colère de nombreux joueurs chevronnés. Les équipes du studio Epic Games ont défendu l’ajout de ce nouveau véhicule-arme au cours de la saison X du jeu, dans un billet de blog du 15 août 2019, expliquant qu’il s’agissait avant tout d’une manière de faire plaisir aux joueurs peu doués.

« La mission de Fortnite est de rassembler des joueurs et joueuses de tout niveau et leur permettre d’avoir une expérience de jeu marrante où n’importe qui peut gagner », y est-il écrit. « Par exemple, il faut que tout le monde puisse avoir une chance d’éliminer quelqu’un d’autre, ou même de remporter la partie, car cela procure un fort sentiment de satisfaction  Mais actuellement, nous savons que certains joueurs n’ont jamais eu cette opportunité. »

Le nouveau robot BRUTE // Source : YouTube/Fortnite

Les robots B.R.U.T.E. critiqués par les joueurs pro

Les robots dits B.R.U.T.E. ont été intégrés à toutes les parties de Fortnite depuis le 1er août 2019 avec l’arrivée de la dixième saison du jeu. Au début de chaque match, où 100 joueurs sont lancés sur une île et doivent s’éliminer, plusieurs de ces robots sont lâchés dans la nature. Les premiers qui arrivent à monter à l’intérieur en obtiennent les commandes (un joueur contrôle le corps du robot, l’autre, les missiles) et gagnent un avantage considérable par rapport aux autres.

C’est cette toute puissance qui a déplu à de nombreux gamers, qui estiment que l’objet crée des inégalités et génère beaucoup de frustration. Ce n’est pas la première fois que de telles critiques sont partagées : en décembre 2018, Fortnite avait ajouté une épée magique à son île, mais elle permettait d’avoir tellement de pouvoirs qu’elle avait été retirée au bout de trois jours.

Or cette fois-ci, les développeurs d’Epic Games n’ont pas l’intention d’enlever les robots B.R.U.T.E, car ils estiment qu’ils remplissent leurs objectifs : « Depuis l’ajout [de ces objets], nous avons vu que des joueurs qui n’arrivaient pas bien, jusqu’ici, à obtenir des éliminations, ont commencé à en avoir plus. »

De plus, le studio affirme que les joueurs plus qualifiés n’ont, de leur côté, pas vu leur ratio de kills baisser, ce qui signifie qu’ils ne souffriraient pas vraiment de l’ajout des robots. Epic Games a toutefois accepté de réduire les probabilités qu’un B.R.U.T.E. apparaisse dans une partie en mode « arène », où les gamers sont habituellement plus forts. Dans un graphique partagé par l’entreprise, on voit que le nombre d’éliminations par robot en mode arène est d’environ une seule (sur 99), tandis que dans les autres modes, il y en a en moyenne 6 (sur 99).

En moyenne, le pourcentage de kills par robots sur le total de kills par partie // Source : Epic Games

Cette controverse montre aussi combien Fortnite a encore des lacunes en terme de matchmaking — il est normal que dans un jeu où les niveaux sont disparates, il est plus agréable d’être sélectionné·e dans une partie avec des joueurs de son niveau, plutôt que face à des gamers aguerris qui raseront tout sur leur passage.

Crédit photo de la une : YouTube/Fortnite

Partager sur les réseaux sociaux