Apex Legends a connu un succès fulgurant en quelques semaines, ce qui a poussé beaucoup d'observateurs à le comparer à Fortnite. Mais les deux jeux sont très différents.

Un mode Battle Royale, une île… Il n’en fallait pas plus pour que le petit nouveau Apex Legends soit immédiatement catalogué « concurrent de Fortnite ».

Le succès du jeu surprise d’EA et Respawn Entertainment force évidemment la comparaison : de nombreux streamers de Fortnite se sont d’ailleurs appropriés Apex Legends dès sa sortie, contribuant largement à sa popularité. En un mois, le jeu a explosé tous les records en engrangeant 50 millions de joueuses et joueurs inscrits.

Après un mois passé à tester ce nouveau Battle Royale et en ayant l’habitude d’enchaîner les TOP 1 sur Fortnite depuis un an (c’est faux), la rédaction de Numerama est en mesure d’affirmer sans sourciller : Apex Legends est beaucoup plus simple à saisir que Fortnite.

De nombreux joueurs de Fortnite // Source : Epic Games

Cela ne signifie pas que le jeu d’EA, aux graphismes moins accessibles au grand public et pour l’instant pas encore disponible sur toutes les plateformes, est en mesure de dépasser le géant d’Epic Games. Cela ne veut pas dire, non plus, qu’il est plus aisé de multiplier les kills sur Apex Legends. Mais en terme de gameplay, il n’y a pas photo : le petit nouveau est beaucoup plus facile à prendre en main que l’incontournable Fortnite. Et cette recette de l’accessibilité pourrait être la clef pour séduire celles et ceux qui ont vu dans Fortnite un jeu trop brouillon.

Maîtriser une légende donne beaucoup d’avantages

Débuter sur Apex Legends requiert de tâtonner un peu : chacun des huit personnages dispose de compétences spécifiques, et donc correspondra plus ou moins à votre style de jeu — nous avons détaillé leurs pouvoirs dans un autre article, par ici. À l’inverse, sur Fortnite, tous les joueurs et joueuses sont égaux, qu’ils aient un super skin (avatar) ou un attribué par défaut, personne n’a d’avantage.

C’est justement là qu’Apex Legends permet de se familiariser beaucoup plus rapidement avec le jeu : une fois que vous maîtrisez bien un ou deux personnages (ou « légendes ») vous disposez d’un avantage sur les joueurs qui débutent.

Les 8 personnages jouables de Apex Legends // Source : EA

Comme Apex Legends est un FPS (first-person shooter), le champ de vision est le même pour tout le monde et il n’y a pas une gestion de la caméra et de ses angles morts à maîtriser — les amateurs du genre seront immédiatement plus confortables que les autres. À l’inverse, celles et ceux qui ont du mal avec le concept et préfèrent voir leur personnage en entier seront peut-être déstabilisés (et oublierons par exemple de se baisser ou de se mettre à couvert…).

Et si ces bases mettent les jeux plus ou moins ex-aequo, c’est lorsque l’on entame une partie que Fortnite devient très, très compliqué à dompter.

Fortnite est un enfer à maîtriser

Fortnite n’est pas qu’un Battle Royale : c’est à la fois un jeu de survie et de construction. Il est impossible d’être un excellent joueur de Fortnite si l’on ne maitrise pas tous les aspects du jeu, et donc si on ne sait pas réaliser des constructions rapidement et de manière efficace.

Fortnite demande d’apprivoiser son environnement mais aussi de le transformer : il faut construire pour se protéger, se cacher, avoir accès à des objets en hauteur, enfermer les ennemis. Fortnite demande aussi de savoir gérer ses ressources : il faut détruire le décor pour amasser des matériaux de construction (bois, brique, métal), puis faire bien attention à toujours en avoir assez en réserve — on se souviendra longtemps du sauvetage raté de ce pauvre joueur qui s’était retrouvé bloqué bloqué en contrebas d’une montagne, incapable de remonter. Bref, les concepts se multiplient et les phases de jeu doivent s’enchaîner parfait en temps réel : construire, tirer, se cacher, construire…

Le calvaire des chutes

C’est probablement l’aspect le plus surprenant lorsque l’on passe de Fortnite à Apex Legends : les chutes ne font aucun dégâts dans le jeu de Respawn Entertainment. Vous pouvez sauter du haut des plus grandes montagnes de l’île avec n’importe laquelle des Légendes… et vous atterrirez comme si de rien n’était, barre de santé intacte.

À l’inverse, Fortnite joue énormément sur les hauteurs et sur l’importance de savoir gérer ses sauts. Si vous sautez d’un peu trop haut, vous en paierez le prix fort. Un internaute du nom de RealSkylitPanda a publié, en juillet 2018 sur Reddit, une capture d’écran du jeu dans laquelle il a recensé tous les dégâts subis en fonction de la hauteur de la chute. On note qu’une chute de plus de 6 palissades de haut résulte systématiquement par plus de 99 points de dégâts, soit une mort brutale.

Les différents dégâts en fonction de la hauteur de chute // Source : Reddit/u/RealSkylitPanda

C’est pourquoi les déplacement sont beaucoup plus faciles dans Apex Legends : on saute, on grimpe, on utilise des tyroliennes pour atteindre des points très hauts sans crainte de devoir redescendre… Tandis que dans Fortnite, la moindre descente toi être accompagnée d’un planeur, ou en rasant les murs tout en construisant au fur et à mesure afin d’amortir la dégringolade. Encore une phase de gameplay complexe à maîtriser.

Les combats inégaux

Apex Legends a encore pas mal de défauts, notamment du côté de ses hitbox. La hitbox est le nom que l’on donne à la zone sur le corps d’un personnage qui est vulnérable aux dégâts. Le youtubeur SookieSpy a récemment montré de grosses disparités entre les 8 personnages, certains étant beaucoup plus vulnérables aux attaques que d’autres. Dans sa vidéo, on voit notamment que pour certains personnages, tirer entre les jambes et entre les bras causera quand même des dégâts — en terme de réalisme, on a vu mieux.

Une représentation des hitbox des personnages // Source : Youtube/SookieSpy

De même, on voit qu’il est beaucoup plus avantageux de choisir un personnage petit comme Wraith qu’un grand comme Caustic, qui a 105 % de surface vulnérable en plus. Ces disparités ne sont pas rattrapées par les pouvoirs des légendes, qui sont tous intéressants et plutôt équilibrés — même si un Pathfinder trouvera moins preneurs avec son pouvoir spécial (envoyer des grappins dans les airs) plus difficile à maîtriser.

Sur Fortnite, tous les personnages et skins ont exactement la même hitbox : que vous choisissiez un avatar en forme de banane géante ou un skin par défaut sans fioritures, vous risquez les mêmes dégâts. Cette égalité est très importante pour Epic Games, qui précise dans son store que tous les achats cosmétiques ne donneront aucun avantage dans le jeu.

La communication : le gros point fort d’Apex Legends

Respawn a bien réfléchi son système de communication entre joueurs, et ça se voit. C’est ce qui rend le jeu en squad (obligatoire sur Apex) beaucoup plus fluide que sur Fortnite (où il est possible de jouer seul ou en groupe). Vous n’avez pas besoin de micro pour parler à vos coéquipiers : il suffit d’une molette de souris.

À chaque clic sur la molette, le jeu analyse l’objet ou la personne que l’on a voulu marquer et fait parler votre personnage en fonction des situations. Vous visez un bâtiment lambda dans la prairie ? Votre personnage demandera aux autres de le rejoindre à cet endroit. Vous avez aperçu un ennemi et avez double cliqué sur lui ? Le curseur devient rouge et votre avatar prévient les autres joueurs. Vous avez trouvé une arme intéressante ? Il suffit de la « pinger » et cela envoie un message à vos camarades, leur disant de quelle arme il s’agit et leur indiquant où elle se situe. L’appui long sur la molette amène d’autres indications qui se déclenchent en quelques secondes. C’est bien simple : on s’amuse, on se coordonne et on communique sans jamais avoir à parler ou à écrire.

Apex Legends // Source : Electronic Arts

Le système de Fortnite est beaucoup plus rudimentaire, et rend le jeu en squad sans micro très peu instinctif. La seule manière de prévenir ses coéquipiers est un signet à apposer sur la carte de l’île du jeu — celui-ci ne montrait même pas les distances avant la mise à jour 8.00 de la saison 8, arrivée seulement fin février 2019. Si vous jouez sans autre système de communication, il y a de grands risques que vos partenaires aillent vaquer à d’autres occupations au lieu d’aller au même endroit que vous, ce qui est une stratégie très risquée lorsque l’on joue contre d’autres équipes.

C’est pourquoi si vous aimez jouer seul sans communiquer, mais avez une préférence pour les parties en squads, on vous conseillera sans hésiter Apex Legends.

Le temps entre les parties

Dernière caractéristique qui pourrait expliquer le succès grandissant d’Apex Legends : le temps de chargement entre les parties est très court et le match-making est hyper efficace. Cela permet d’enchaîner les matchs sans frustration, et donc de tenter plus de choses pendant les parties.

À l’inverse, mourir dans Fortnite revient à être renvoyé dans le « salon » principal puis devoir patienter à nouveau dans un sas avant le début d’une partie, et compter entre 5 et 10 secondes de carton entre chaque nouveau lieu — au point où certains streamers se lancent dans des parties de Tetris 99 pour passer le temps. Habile.

À lire sur Numerama : Guide Apex Legends  : les 5 choses à savoir pour bien débuter

Crédit photo de la une : Epic Games/EA - Montage Numerama

Partager sur les réseaux sociaux