Russel T. Davies a lâché un petit détail concernant Ruby Sunday (Millie Gibson), la nouvelle compagne de voyage dans Doctor Who, aux côtés du 15e Docteur de Ncuti Gatwa.

Le retour de Doctor Who en mai prochain sur Disney+ ne signera pas seulement l’arrivée d’un nouveau Docteur (le 15e du nom !), interprété par Ncuti Gatwa. Durant le dernier Christmas Special, on a aussi rencontré une toute nouvelle compagne de voyage : Ruby Sunday. Mais qui est-elle au juste ?

Ce personnage, joué par Millie Gibson, est censé être une orpheline. Lorsqu’elle rencontre le Docteur, elle ne connaît pas elle-même ses origines. On sait seulement qu’elle a été déposée au pied d’une église par une personne mystérieuse cachée par une cape ; avant d’être adoptée par une mère aimante. Même lorsque le Docteur retourne dans le passé, il n’a malheureusement pas le temps d’aller à la rencontre de celui ou celle qui a déposé le bébé.

Alors que la nouvelle saison 1 est pour bientôt (le 11 mai sur Disney+), et devrait éclaircir son histoire personnelle, on sait que Ruby restera encore longtemps dans les parages. Des rumeurs propagées par la presse people britannique suggéraient son départ au début de la saison 2, mais, dans une récente interview pour Entertainment Weekly, le showrunner Russel T. Davies infirme ces fausses informations : une nouvelle compagne rejoindra certes le TARDIS durant la saison 2 (interprétée par Varada Sethu), mais Ruby restera. Ce sera donc de nouveau une « team Tardis ».

Durant cette même interview, le showrunner donne aussi un indice important — et non spoilant — sur le futur rôle de Ruby dans la mythologie de Doctor Who.

L’histoire du Timeless Child de retour dans Doctor Who

Russel T. Davies relie l’histoire de Ruby à celle du « Timeless Child ». Durant l’ère de 13th avec Jodie Whittaker, et plus particulièrement dans la saison 13 (deuxième série), les origines du Docteur étaient partiellement révélées. On apprenait effectivement qu’une mystérieuse enfant, orpheline et provenant d’un lieu spatiotemporel inconnu, avait été découverte par le peuple de Gallifrey, sur une autre planète. En mourant, cette enfant était capable de se régénérer. Cette capacité fut scientifiquement exploitée, ce qui donna naissance aux fameux Seigneurs du Temps (et à une division secrète). Cette enfant, c’est le Docteur ; qui apprenait d’ailleurs la nouvelle en même temps que nous.

Cette part de la mythologie de Doctor Who s’aventurait pour la première fois dans les origines plus personnelles, voire intimes, du Docteur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce choix fut polémique chez les fans. Quoi qu’il en soit, cette origin story est « canon » dans l’univers de la série. Et Russel T. Davies compte bien en continuer l’exploration.

Ruby Sunday, dans le trailer de la saison 1. // Source : BBC
Ruby Sunday, dans le trailer de la saison 1. // Source : BBC

Le showrunner a révélé que l’histoire de Ruby Sunday était grande partie inspirée par le Timeless Child. « Cette histoire sera la colonne vertébrale de toute la série », explique-t-il. Il en profite pour préciser que Ruby sera particulièrement « importante », y compris jusqu’au bout de la saison 2 qui est actuellement en tournage.

Dès l’épisode dit Christmas Special, qui introduisait le personnage, les parallèles entre le Docteur et Ruby étaient frappants. Le Docteur lui-même l’a relevé. Les deux protagonistes ont été abandonnés dans leurs plus jeunes années et ne connaissent pas leurs parents ni leur origine. Leur naissance est un mystère appartenant au passé et qui semble insoluble.

Ruby et sa mère adoptive. // Source : BBC
Ruby et sa mère adoptive. // Source : BBC

Difficile de deviner en quoi Ruby est incorporée dans l’origin story du Docteur, mais nul doute que Russel T. Davies a prévu d’étendre la mythologie de Doctor Who avec ce personnage. Il y a donc désormais une certitude : l’arc narratif autour de Ruby s’étendra sur les deux prochaines saisons, pas seulement la prochaine. « Russell m’a fait le cadeau d’un très bel arc narratif, non seulement dans la saison 1, mais aussi dans la saison 2 », précise d’ailleurs Millie Gibson dans Entertainment Weekly.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.